Electeurs, oubliez vos divergences : il faut virer la gauche à Paris !

Publié le 28 mars 2014 par Stephane Haddad – Article du nº 348 de Riposte laique

Le débat entre Nathalie Kosciusko-Morizet et Anne Hidalgo était absolument terrible en écoutant Anne Hidalgo. Elle a montré son vrai visage. C’est une sectaire qui ne supporte pas la contradiction, ni le débat (moi je le savais déjà depuis longtemps…). On comprend mieux pourquoi elle a cherché à l’éviter, quand on voit la véritable face.

NKM n’a cessé de répéter qu’Anne Hidalgo dit des mensonges : c’est vrai. Elle ment tout le temps, en biaisant le débat, en maniant comme personne la mauvaise foi, en coupant la parole, dès que l’autre veut exposer ses idées, et c’est insupportable. C’est une sectaire totale, et on comprend mieux pourquoi elle a tout fait pour éviter ce débat avec NKM.

Il convient de comparer quand même les deux personnes que j’ai eu l’occasion de rencontrer in vivo, et en cercle restreint.

NKM, avec laquelle je ne partage pas tout, et notamment son centrisme (alors que je préfère une droite assumée), est une polytechnicienne brillante et ouverte, qui a une vraie ouverture sur l’internationale, sur le concret, sur ce qui marche. Elle a bénéficié d’une éducation qui a porté sa réussite, et celle de son frère.

Anne Hidalgo est une ancienne inspectrice du travail, (vous savez ces fonctionnaires souvent tatillons, voir staliniens, avec les PME et les petits patrons), qui sait largement profiter ad nauseam de tous les avantages du « système ».

Pensez qu’elle s’est mise à la retraite a 52 ans (combien de lecteurs peuvent être dans ce cas ?), soit juste avant l’entrée en vigueur de la loi du 9 novembre 2010, hyper généreuse, qui a justement abrogé un mode de calcul des retraites sur une base ancienne ruineux pour l’Etat (c’est-à-dire pour vous et moi…).

Anne Hidalgo, Inspectrice du travail, qu’elle a vite quitté et dont le travail effectif semble sujet à contestation, pourra jouir toute sa vie du cumul retraite (apparemment environ 5000 €) + indemnités d’élue (5000 € ?). Il convient de rappeler que ce dispositif servait à l’origine aux femmes qui du fait de leur maternités n’ont qu’une carrière ‘hachée’ et des ‘droits réduits’, mais si il peut être utilisé à bon escient par une femme « de gôche »….il n’y a qu’à s’en réjouir…

Atlantico : Anne Hidalgo retraitée

Atlantico : Activité réelle dans l’administration d’Anne Hidalgo

Tout les oppose. Leurs cultures, leurs idées, leurs personnalités.

Anne Hidalgo, veut « créer des logements pour les parisiens », ce sont évidemment des logements sociaux (ce qu’elle ne précise pas…), qui permettront de continuer à « miter la capitale » avec un électorat structurellement « de gauche » à sa botte, et dont je peux vous assurer que les lecteurs de Riposte Laïque n’en font pas partie.

Quand dans l’émission Zemmour et Naulleau, il avait été demandé à Christophe Girard maire du quatrième arrondissement de Paris à qui étaient destinés ces logements sociaux (Alors que tous les lecteurs de RL subodorent la réponse…), il avait eu l’outrecuidance, dès lors qu’il connait parfaitement la réponse, de répondre d’un ton suffoquant d’étonnement et d’indignation que ces logements seront « pour des gens », comme si la question était absurde. Il n’ose même pas avouer clairement ses choix.

« Les Gens », terme générique « merveilleux » et insupportable, qui permet de souvent donner une priorité aux populations immigrées, à toutes les « chances pour la France ». Il suffit de se balader dans Paris pour s’en rendre compte… Les électeurs de Riposte Laïque ne doivent simplement pas être « des gens » et encore moins des « chances pour la France », puisque qu’ils n’auront jamais droit à ces logements sociaux tout neufs ou rénovés à grands frais par leurs impôts…

Durant le débat, la seule stratégie d’Anne Hidalgo était d’interrompre NKM, de brouiller le débat, de faire du brouhaha, pour ne pas que NKM soit audible. Elle ne supportait pas que NKM parle.

On sent que NKM dépasse Hidalgo de la tête et des épaules en termes de d’intelligence, d’idées, de propositions, de réalisme, et de créativité. Elle a voyagé, elle a vu ce qui se faisait ailleurs, pour y piocher les meilleures solutions, alors que Anne Hidalgo ne proposait rien de novateur, sinon la continuité de la dégradation de Paris., en répondant « mais on l’a fait » et on va continuer (c’est bien ce qui m’inquiète…).

Anne Hidalgo a raillé Londres, alors que pour y être allé récemment, on y sent une énergie qui n’existe plus à Paris depuis longtemps.

Paris devient une ville musée pour les touristes (quand ils ne sont pas détroussés par les racailles…), quelques très privilégiés qui ont les moyens d’y rester, et surtout de plus en plus des logements sociaux pour des populations qui voteront structurellement à gauche, histoire de sanctuariser Paris à gauche ad vitam aeternam.

Elle est prête à tous les abus, à tous les délires comme acheter à prix d’or des Logements dans avenue Georges V, dans le triangle d’or parisien, pour en faire des logements sociaux. Il est vrai que ce quartier manquait de Foulards et de Djellabahs…

De même, un 76 m² prés de la place des vosges à Paris pour 650 € mensuels, ça vous dit ? Désolé, vous ne rentrez pas dans les critères des bon « gens »…circulez, vous allez rater votre train…

Le Parisien : Quand les HLM arrivent dans les beaux quartiers

La mixité, le vivre ensemble (vous savez, celui qu’on a vu à Chanteloup les Vignes…) c’est merveilleux, et puisque ceux qui ont en encore les moyens, veulent fuir l’enfer de certains banlieues, la baisse du niveau scolaire pour leurs enfants, que nenni, on leur amènera tout ce qu’ils fuient à domicile ! On le leur imposera, on leur pourrira la vie qu’ils le veuillent ou non, car on est là pour ça !

Avec le logement social, ces populations (encore une fois, les lecteurs de Riposte Laïque n’en font pas partie…faut pas réver…) bénéficient dans tout Paris de logements neufs ou refaits aux frais des autres, que les classes moyennes ne pourront jamais se payer, sauf si ils sont capables de s’endetter sur 25 ans, en ayant un très gros salaire assuré…

Certains sont dans des quartiers extrêmement prestigieux, ou le prix au mètre carré peut atteindre 12 000 € voir même 20 000 € au m² . Mais rien n’est trop beau, pour « ces gens »…

Pour les autres, c’est la triple peine.

En gros 1) ils ne payent pas les logements (ou si peu) qu’ils ne pourraient jamais habiter par leur propres moyens, 2) les autres les payent pour eux 3) la raréfaction des logements non sociaux fait monter les prix qui fait qu’on ne peut plus acheter. C’est la triple peine.

Anne Hidalgo parle de choses irréelles, alors que la circulation est devenue impossible même la nuit, et que plus de 30 000 places de parking ont été supprimées, afin de faire de Paris un enfer pour quiconque veut s’y aventurer en voiture.

La gestion financière de Paris a été catastrophique, la ville est de plus en plus sale, les dépenses inutiles ont explosé, en clientélisme, en subventions, pour amener Paris qui a eu une gestion saine pendant des années de droite (et pourtant dieux sait si Chirac et Tibéri, savaient taper dedans, mais les faits sont la, les finances étaient saines…) avec des budgets excédentaires.

Capital : Les folles dépenses d’avocats de la mairie de Paris

Enfin, et ça en dit long sur sa duplicité et son absence totale de sincérité, c’est une admiratrice d’Arafat (cette raclure qui a inventé le terrorisme moderne) sur la tombe duquel elle est allée s’incliner. Avec des goûts comme ça, a-t-on encore besoin de dire qui sont les « vrais » amis d’Anne Hidalgo ? En effet, vers qui était destiné, en France, ce message électoral d’après vous ? Vers tous ceux qui rêvent d’une France fière de ses régions et traditions judéo chrétiennes, ou vers ceux qui rêvent d’implanter les mœurs gazaouites en France ?

Riposte laique : Anne Hidalgo a la pêche aux voix en eaux troubles en Palestine

Derrière les « sourires » de Dame Hidalgo qui ne sont que des grimaces, ce sont des mâchoires d’acier sans aucune pitié gérées par un cerveau reptilien froid. Le dogmatisme et l’idéologie sont à l’œuvre pour réussir, quel qu’en soit le prix.

C’est pourquoi, j’appelle tous les lecteurs de Riposte Laïque vivant à Paris, ou qui ont des amis à Paris, à oublier toutes leurs divergences, à se bouger dimanche, et à voter NKM à Paris.

Ceux qui veulent voter FN pourront se rattraper aux européennes si ils en ont envie, mais là, ce sera contre productif.

Priorité aux priorités : Virer de Paris cette clique de gauche que l’on ne supporte plus.

Stéphane HADDAD

La France est trop belle pour la confier une fois de plus a des amateurs.

Les français vont avoir dans moins de 5 jours l’occasion de faire enfin entendre leurs voix dans les urnes .

C’est une occasion inespérée, car ils doivent garder a l’esprit qu’ils auront  encore 1100 jours a supporter l’ineffable présidence d’un incapable élu par mégarde et par aveuglement, a moins d’un heureux coup du sort.

Il est souhaitable que ce vote des municipales soit l’occasion de donner un premier coup d’arrêt aux multiples élucubrations et déviances « sociétales », au dangereux amateurisme en politique étrangère, et a l’incompétence économique de tels guignols qui croient encore gouverner.

Les candidats adoubés par leurs partis devront comprendre qu’ils ne sont en rien les propriétaires des voix des électeurs.
Les incessantes entourloupes d’élus qui promeuvent leurs propres intérêts, ceux de leurs clientèles et de leurs partis ont de plus en plus de mal a être étouffées., ce vote des municipales en donne l’occasion .
Le parti socialiste qui depuis des années détient la presque totalité des régions, rançonne un grand nombre d’importantes mairies ou le clientélisme le dispute a la gabegie, monopolise les deux chambres et pour notre malheur depuis deux ans la présidence doit être le premier sur la liste des éliminés. du balai, ouste,  pas de quartier, il faut des le premier tour, battre ou faire battre TOUT candidat se réclamant ou allié du PS.

A Paris, la boboisante,  les dés semblent rouler  en faveur de l’héritière Madame Hidalgo. La candidate de l’UMP, Madame Kosciuzko-Morizet, s’est laissée par ses propos passés  enfermer dans une trappe qui ne lui donnera ni la capitale et encore moins un avenir présidentiel. Peu s’en faut, Paris ne vaut même plus une messe et l’avenir et le renouveau de la France ne viendront pas d’un microcosme dégénéré par une consanguinité politico-économico-culturello-médiatique.

Mais dans le reste du pays, a quelques exceptions près, (quel plaisir nous aurions de voir Bayrou battu a Pau ) , il faut être prêt a voter pour un candidat front de gauche ou front national, voire un UMP mou si par malheur un candidat PS se trouvait en lice pour le deuxième tour du scrutin.
Rien ne laisse présager un résultat favorable. La soit disante opposition de droite dite parlementaire ne s’opposant pas ou le faisant dans le désordre et si mollement, quant a l’opposition dite nationale, elle est bannie des antennes et/ou muselée par le système.

Il faut donc voter pour TOUT ce qui s’oppose a François Hollande et a ses affidés du parti socialiste, sans faire dans le détail, sans être intimidés par la bien-pensance et le politiquement correct. Refusons d’être manipulés par les journalistes aux ordres, les syndicats,  comités, groupuscules, associations, sectes et lobbies communautaristes, les plus dangereux se parant du faux nom de religion. Ces gens ne représentent que leurs adhérents et ne défendent plus que leurs intérêts catégoriels.

Fini de donner un blanc seing a monsieur petites blagues et énormes mensonges, il faut le renvoyer dans ses cordes. Un bon uppercut qui le sonne,  les prochains scrutins se chargeront de l’achever.

Aux Armes Citoyens, Formez Vos Bataillons….

Tribune libre parue le 23 février dans l’ Observatoire du Mensonge

  … Aux armes citoyens, Formez vos bataillons …

  La rue, pour une fois dans notre histoire, va t-elle appartenir aux pauvres, aux démunis, aux familles « normales », aux artisans et commerçants spoliés, aux  gens qui se lèvent tôt et travaillent avec courage (accablés de taxes), au peuple qui souffre et qui n’en peut plus …

Allons-nous enfin faire éclater cette dictature gaucho-médiatique qui nous asservit.

Le peuple français en a marre de voir défiler depuis des décennies ces minorités qui veulent tout, qui veulent en gueulant dans la rue, obtenir ce qu’on ne peut donner à la majorité des citoyens :

…les fonctionnaires pour des augmentations (de salaire ou de personnel), les enseignants pour travailler encore moins (4 mois de congés payés et 22 heures par semaine !!!), la lutte contre le racisme (qui n’existe que dans les discours des médias), pour l’avortement, pour la normalisation de l’homosexualité, le mariage pour tous et l’adoption d’enfants par ces gens, contre l’expulsion de Roms ou de clandestins, les manifs continuelles des minorités d’extrême gauche, des écolos contre TOUT (les centrales nucléaires, les éoliennes, le gaz de schiste, les voitures Diesel, etc), pour défendre les délinquants que la police a arrêté (en brulant des voitures et caillassant gendarmes et pompiers),des associations sectaires et minables de défense d’on ne sait quoi !

Mais grâce à ce gouvernement de gauche, toutes leurs revendications seront satisfaites !!!

Le français moyen, le français qui travaille dur pour nourrir sa famille, les chrétiens de toutes confessions meurtris (c’était pourtant la religion et la culture française,  supplantée aujourd’hui par l’islam conquérant), bref la majorité des citoyens souffre en silence, regarde ce qui se passe avec stupéfaction, désapprobation, mais ne réagit pas.

Il faut dire que nos Médias, télés, radios, journaux à 95% de gauche, nous désinforment allègrement, mentent sans scrupules, et occultent les vrais problèmes pour que la masse populaire ne bouge pas. Il faut dire aussi qu’on a jamais vu une manifestation, une révolution de droite ou centre-droit !!!

La manifestation de rue est-elle une prérogative des gens de gauche ? Des minorités extrémistes de toutes sortes ? Des immigrés, sans-papiers, Roms, soulevés par ces associations de « défense de leurs droits » … mais quels droits ? Ils ont d’abord le devoir de s’intégrer totalement à notre société, notre culture, notre langue, et si la liberté de culte est libre en France, il doivent pratiquer la leur avec décence.

J’ai beaucoup de mal à supporter ces graffitis vus plusieurs fois sur les murs d’immeubles : « Nique la France ». Cela me fait très mal.

A quand cette gigantesque manifestation de notre Droite populaire, qui n’est pas comme veulent nous le faire croire les Médias, le parti du « Capital », mais le parti du peuple raisonnable, du peuple français qui travaille, et qui n’accepte pas le laxisme et l’immoralité de la gauche, cette gauche « Caviar ».

Levons-nous, réagissons, manifestons contre la Dictature de gauche et des médias.

 « LIBERTE – EGALITE – FRATERNITE » Est-ce que cela veut encore dire quelque chose? Non, si ces trois devises nationales existent encore, ce n’est plus pour le peuple Français de souche mais … vous me comprenez !

Vincent Godefroy

La France dans de beaux draps.

Peu importe l’ivresse pourvu que l’on ait le flacon.
Vraisemblablement c’est ce que ces dames Trierweiller ou Gayet, concubine ou maitresse d’un monarque-élu, bedonnant, ridicule et maladroit doivent se dire au réveil, suivant leur tour de garde.
Leur Apollon au gras bide a défaut d’avoir la beauté de Crésus doit tout de même les transporter grâce a son aura d’être encore Mr. 15%.

Les avantages d’être la première concubine ou de devenir la maitresse en titre permettent d’oublier certains désagréments, et ce n’est pas l’ère de l’Internet, du tweet et du tout photo qui devrait leur faire peur. Tout passe, tout trépasse, le bon peuple applaudit, rigole et finalement s’en contrebalance. Qui vivra « verrat », comme devrait dire notre petit cochon Normal.

Mais la France, dans tout cela, quelle image finit elle par véhiculer !

Feydeau a l’Elysée c’est marrant, c’est pitoyable lorsque cela devient le Sitcom a la sauce hollandaise, totalement indigeste pour nous tous qui devront encore subir pendant plus de 1200 jours les aventures minables d’un histrion de bas étage, flanqué de ses hétaïres et autres cabotines.

L’épisode précédent avec M’Bala M’Bala Dieudonné est a tout compte fait plus égayant que celui qui nous est concocté . On se doute que les portes vont claquer, des cris retentir, « ciel mon mari » ne pourra même pas être prononcé dans ce triste scénario.

Voila a quoi le pays en est réduit. Voila ce que la presse internationale va retenir et cela a commencé.

preneurs de son

(Quand les preneurs de son se rendent compte qu’ils ont a faire a un trou du cul, ils adoptent la technique).

Pour le 14 janvier, « pacte de responsabilité », « choc de simplification », si bien nommés, Pépère va devoir certainement se les garer au plus profond de son slip.
Il y a fort a parier que les journalistes ne manqueront pas de fourrager dans les dessous de Mr. Normal et s’il nous réservait le scoop que l’une des deux belles de nuit est de trop, je gage que sa cocotte de popularité re-frisera les 20%.

Avec l’audience auprès du Saint siège le 24 janvier, a défaut d’obtenir une bénédiction nuptiale visiblement problématique, il pourra toujours se confesser et obtenir indulgence papale pour sa vie dissolue et la dissolution de son pays.

Apres une bénigne prostatite, pourquoi vouloir mettre Hollande sous perfusion.

A la lecture d’une chronique d’Edouard Tetreau parue le 4 décembre 2013 dans les Echos, et qui évoque trois scénarios possibles pour l’avenir de la France, nous aimerions comprendre la démarche et le but caché ou réel de l’auteur de cette chronique.
Le 1er scénario dit Britannique, correspond a ce que nous vivons actuellement et a ce que la Grande-Bretagne a vécu au cours des années 1970 (période labour) avant d’etre remise sur les rails par Margaret Thatcher.
Avec ce scénario, la France est sans conteste, et actuellement, l’homme malade de l’Europe.

Le 2eme scénario dit révolutionnaire serait celui qui aboutirait, on résume, a la banqueroute du pays,suite a une grève générale de l’impôt, banqueroute nous dit l’auteur nécessaire au redressement, et d’ajouter benoitement « en somme le scénario précédent, mais accéléré dans le temps ».

Le 3eme scénario que défend l’auteur est un hypothétique scénario dit a l’allemande, dont l’aboutissement serait un gouvernement de coalition libéral, social et européen.

Est on en droit de penser que cela reste du domaine du voeu « crédule »? Imaginer vouloir construire un gouvernement de coalition laissant de coté l’extrême gauche (qui ne représente pas grand chose) et le Front national (qui lui va nous donner de belles surprises) au prétexte qu’ils ont une similitude de programmes économiques qualifiée abusivement « d’inquiétante évidence » par l’auteur (cela n’engage que lui), me semble relever du mépris pour un français sur quatre et plus grave surtout d’une totale incompréhension de ce qu’est devenue la société française.

Est il souhaitable de rafistoler une cinquième république moribonde avec ceux qui se sont acharnés a sa perte depuis la disparition de son fondateur ?
Mitterand, Chirac, Sarkozy enfin Hollande qui termine en beauté le travail de sape des prédécesseurs. On s’étonne d’ailleurs de voir qu’un Jean-Louis Debré, président du Conseil Constitutionnel, fils de Michel Debré, a l’origine du texte constitutionnel ait accepté d’avaler pendant tant d’années de sa présidence, autant de couleuvres dénaturant le texte constitutionnel d’origine.

En fin de compte, la question est de savoir s’il est raisonnable de faire cohabiter des socialistes variant du rouge foncé au rose clair, des Jean-Philippe Desir, Martine Aubry, Laurent Fabius, Montebourg ou Valls sans oublier l’im-mense/monde (au choix) Taubira avec des écolos égoistes Duflot, Placé et consorts, des UMP rassis, Juppé, Raffarin, Villepin, Fillon et autres Copé, sans oublier les ventres-mous Borloo, Bayrou . Qui a t’on oublié ? Cela fait quand même pas mal de monde, et assez désordre.
La grande coalition a l’Allemande risque d’être un gros foutoir de plus a la française.

Les français et puisque l’on aime dire le peuple, le peuple donc commence enfin a comprendre a quel point ces hommes politiques l’ont berné, il ne devrait certainement pas tolérer un système qui revient a mettre sous perfusion le plus incapable, le plus cynique et le plus menteur des politocards qui par manque de discernement de notre part, par chance pour lui et par défaut d’un meilleur candidat s’est retrouvé catapulté premier magistrat d’un pays qui mérite franchement mieux et autre chose.
Et puis ce serait vraiment faire injure a Angela Merkel.

Les Echos-Chronique d’Edouard Tetreau
Capture d’écran 2013-09-05 à 18.12.36images

Capture d’écran 2013-12-07 à 07.03.14