La dernière leçon de Nikos Kazantzakis 6 mai 1955

Nikos KAZANTZAKIS (1883 – 1957) , écrivain et homme politique grec.                         Dans cet interview en français, certainement un des derniers de cet immense auteur, l’analyse de l’âme grecque, du courage de ce peuple face aux adversités reste encore d’actualité.                               Kazantzakis était un véritable homme d’action, mais il savait rester modeste. Aucune commune mesure avec les faux philosophes-baroudeurs cernés par les caméras et  autres photographes stipendiés.                                                                                               Sa vie fut exemplaire, ses romans admirables. Qui n’a pas lu ou vu « Zorba le Grec », lisez ou relisez « Le Christ recrucifié « . Et écoutez ce testament d’un très grand Monsieur.

 

Tombe de N. Kazantzákis à Héraklion, avec pour épitaphe : « Je n’espère rien, je ne crains rien, je suis libre. »

 

 

Une réflexion au sujet de « La dernière leçon de Nikos Kazantzakis 6 mai 1955 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 3 = vingt quatre

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>