J’ACCUSE FRANCOIS HOLLANDE DE MENSONGE.

 

J’accuse François Hollande de mensonge.

Au poste qu’il occupe aujourd’hui François Hollande a tous les moyens de savoir ce qui s’est réellement passé le 17 Octobre 1961 à Paris. Il peut ainsi vérifier que le FLN avait décidé d’organiser une manifestation au cours de laquelle il prévoyait la destruction de quelques installations parisiennes et quelques assassinats ciblés de membres du service d’ordre et du MNA, son adversaire politique.

Il pourra ainsi vérifier qu’il n’y eut pas 300 morts, mais 7, dont un Français, consécutifs à la violence de quelques meneurs du FLN. Quant aux 2300(!) blessés, on n’ en trouve que peu de traces , sinon dans les déclarations mensongères d’anciens FLN.
J’accuse François Hollande de saboter tous les efforts faits par notre pays pour intégrer les immigrés. Comment aimer un pays dont le président fait de telles déclarations ? Chacun peut mesurer le désastre provoqué chez les jeunes maghrébins par de tels mensonges.
J’accuse François Hollande d’avoir serré dans ses bras des Ben Bella et autre Bouteflika. Des terroristes qui ont provoqué et encouragé les pires atrocités qui n’aient jamais été commises dans le monde. Des gouvernants qui au pire ont encouragé, sinon au moins fermé les yeux sur les crimes et les tortures atroces dont furent victimes des milliers de Harkis. Un individu, Bouteflika, qui s’est acharné à éradiquer notre langue en Algérie et qui aujourd’hui se noie dans ses mensonges sur la présence Française en Algérie, dont il peut mesurer la réussite tous les jours dans son pays ( prêt à demander réparations pour les ports, aéroports, hôpitaux, écoles, barrages, pétrole, gaz, etc…qu’on lui a laissés, intacts).
J’accuse François Hollande de faire semblant d’oublier que 95% des esclaves furent vendus par leurs propres chefs de tribus Africains et que plus de 95% des Français n’avaient rien à voir avec ces crimes au fond de leurs provinces.
J’accuse François Hollande de toujours donner raison aux ennemis de la France, d’attiser leur haine des Français et d’abaisser ainsi son pays. Ce n’est sûrement pas le rôle d’un Président de la République digne de ce nom.

 

 Général Antoine-Roch Albaladéjo

 

10 réflexions au sujet de « J’ACCUSE FRANCOIS HOLLANDE DE MENSONGE. »

  1. Intéressant, instructif… mais l’individu ainsi accusé lira-t-il ce pamphlet et, s’il le lit, en sera-t-il touché, déconfit, éprouvera-t-il des regrets de s’être ainsi fourvoyé ?

    Que l’on me permette de douter des réactions attendues !

  2. Lettre de notre ami Antoine Roch ALBALADEJO,
    ancien général de la Légion Etrangère,
    président de l’association des Anciens du lycée Ardaillon d’Oran
    > Bonsoir,
    > très nombreuses réactions à mon courrier de Samedi. Certains me proposent de joindre leur signature à la mienne, d’autres d’en faire une sorte de pétition, d’autres enfin me menacent des foudres de la justice.
    > Donc, pas de signature ni de pétition, je vous encourage si vous le souhaitez à transmettre ce texte à qui vous voudrez, amis, ennemis, députés, partis, etc… avec ma signature. Pour que ce soit « publiable » j’ai cependant repris le texte ci-dessous en le modifiant très légèrement, car…Mort aux cons…Et si c’est déjà parti, eh bien, vogue la galère.

  3. Je suis enseignant d’histoire géographie dans un grand lycée de province, classes de 3eme et de seconde. Ce que vous dites est totalement censuré par le révisionisme, le mensonge d’état et la langue de bois qui sont maintenant la panacée de l’éducation nationale, totalement formatée par la pensée unique et socialiste. Je n’ai ABSOLUMENT PAS LE DROIT D’EMETTRE LE MOINDRE DOUTE EN COURS SUR LA MANIERE DONT CES EVENEMENTS DE 1961 SE SONT REELLEMENT PASSES, CAR DIRE LA VERITE C’EST ETRE SANCTIONNE.
    Les Français ne se rendent pas compte que le totalitarisme d’état est en marche, nos enfants ont perdus tout repère historique, sont tous confus dans leur perception du passé et ils sont sciemment éduqués pour que le négationisme, la repentance inconsidérée et l’abaissement du pays deviennent effectifs. J’ai souvent honte de me sentir complice de cette lâcheté collective.
    Je me charge de diffuser au maximum le J’Accuse de ce courageux general.

  4. HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE: lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news
    En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l’époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l’Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l’ isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd’hui se décide à parler.

    35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.

    Sur radio-alpes.net – Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) – Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone…émotions et voile de censure levé ! Les Accords d’Evian n’effacent pas le passé, mais l’avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)

    Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

  5. SAMEDI 20 OCTOBRE 2012

    SERAIT CE DE CETTE VÉRITÉ QU IL S AGIT ????

    A LIRE JUSQU AU BOUT BIEN ENTENDU

    M. HOLLANDE VOUS RIDICULISEZ LA FRANCE.

    Comment pouvez-vous croire tous ces mensonges ? Pourquoi vos services ne vous apportent pas les preuves qu’il s’agit de mensonges ? On abuse de votre crédulité, on se gausse de votre « normalité » et vous sombrez dans le ridicule.

    On vous raconte le 17 octobre 1961 et vous les croyez :

    « Ce fut un « massacre », une hécatombe de corps, 300 Algériens assassinés et 2300 blessés. Vraiment les forces de l’ordre parisiennes ont fait fort, les mains des gardiens de la paix, des gendarmes mobiles, des CRS et des forces auxiliaires de Harkis, sont couvertes de sang à jamais ».

    Il est de notre devoir, à nous journalistes présents sur les lieux, de rétablir la vérité quand elle est évidente et incontestable.

    À l’époque j’appartenais à la rédaction du quotidien « L’Aurore » et j’ai enquêté dès le lendemain auprès de la morgue et des services hospitaliers, également auprès des établissements et des riverains qui longeaient la Seine. J’ai accompagné le colonel Raymond Montaner, commandant de la Force Auxiliaire des Harkis de Paris, dont le rôle principal était la protection des Algériens de la région parisienne contre les exactions du FLN, qui a enquêté en compagnie de ses deux adjoints le capitaine de Roujoux et le lieutenant Champsavin et voici le résultat absolument vérifiable de ses conclusions :

    Il n’y eut cette nuit du 17 octobre aucune intervention anormale des pompiers parisiens, ni de police secours, ni de la croix rouge, ni d’aucun service d’ambulance.
    Aucun service d’urgence des hôpitaux de Paris et de la banlieue n’a reçu un afflux anormal de blessés. 2300 blessés en une seule nuit cela laisse pourtant des traces, non ?

    Toutes les urgences et même les cliniques privées auraient dû être totalement débordées. Où sont donc passés ces 2300 blessés ? Disparus comme par magie ! Il paraîtrait qu’ils auraient été jetés dans la Seine en même temps que les 300 morts !

    L’enquête auprès des barrages en aval de Paris n’a révélé aucune découverte de noyés. Pourtant 300 corps ne se dissolvent pas dans l’eau de la Seine. Les berges sur des kilomètres auraient dû être parsemées de cadavres mais aucun riverain n’en a signalé !!
    La réalité est tout autre. En vérité il n’y eut au cours de cette nuit du 17 octobre que 7 morts, dont 2 seulement sont imputés aux forces de l’ordre, Achour Belkacem et Amar Malek, tous deux agents du FLN. Les 5 autres morts sont 4 Algériens et un Français, Guy Chevalier.

    Voilà le bilan exact de ce « massacre » du 17 octobre 1961.

    En revanche voici un autre bilan qu’il ne faut pas laisser sous silence mais dont on ne parle jamais : entre janvier 1955 et juillet 1962, les groupes armés du FLN ont assassiné, en France, plus de 6.000 Algériens, tués par balles, strangulation, égorgement.

    Également 9.000 cas de mutilations (ablation du nez, des oreilles, des lèvres) soit une moyenne de 5 tués ou blessés par jour, pendant 7 ans !

    Au cours de ces 7 années il y eu en métropole, 120 gardiens de la paix et 150 civils français assassinés.

    Il faut que cela se sache : il y avait la guerre en Algérie mais il y avait également la guerre en France métropolitaine.

    Malheureusement la très grande majorité du peuple français qui n’a pas vécu ces évènements ignore la vérité qui est souvent déformée et parfois même occultée.

    Quand donnera-t-on enfin la parole à ceux qui peuvent apporter la contradiction à ces menteurs qui salissent l’histoire de la France ??

    Bonne lecture !

  6. Cette repentance permanente qu’il faudrait avoir et qui plus est dans un état qui se dit laic ( la repentance est a l’origine une notion biblique, un rapport entre l’homme et dieu ) devient caricaturale.
    Alors que l’humanité doit aller de l’avant., elle ne cesse de faire du mea culpa sur des faits réels ou falsifiés par l’Histoire, une Histoire que la multitude ne connait pas, et encore moins en France, pays qui a Une Histoire.
    Du meurtre d’Abel par Cain, de la premiere déportation des juifs par Nabuchodonosor, a la longue liste des horreurs du 20eme siècle, la repentance sur la colonisation française en Algérie est une goutte dans un ocean de sang.

  7. je comprend tous ces arguments et je partage ces analyses, et comment faire pour solliciter les médias ? L’omerta est donc faite par tous ? cela me semble vraiment effrayant !!!!!

  8. c’est du révisionnisme mélangé à du colonialisme et du nationalisme. bravo ! Haissez-vous les uns les autres et tout ira mieux ! encore bravo !
    Pour mémoire, si l’État français a décidé de coloniser l’Afrique ce n’est par humanité mais par cupidité. Nous sommes allé piller leurs richesses. Et ça continue !
    Vous laisseriez quelqu’un entrer chez vous et tout vous prendre ?
    « Qui sème le vent récolte la tempête ! »

    • Je ne vois pas de haine dans la lettre de ce Général, mais plutôt un rappel des évènements et de faits qui se sont passés en Algérie .
      Vous faites un amalgame entre l’ensemble de l’Afrique et la colonisation de l’Algérie par la France qui au demeurant n’a pas eu qu’un impact négatif.
      On se demande alors pourquoi l’ancienne puissance coloniale exerce encore une telle attractivité pour ses anciens sujets.
      C’est votre commentaire que je trouve plutôt vindicatif et malhonnête car il contrefait notre propre histoire.
      Un simple rappel de ce que fût cette présence devrait vous amener a modérer votre critique.
      La France n’a pas à s’excuser de son passé colonial, mais plutôt demander des excuses et indemnités à l’Algérie pour les motifs suivants :

      1- Piraterie maritime : Pendant les 3 siècles qui précédent l’année 1830 les pirates algériens s’attaquaient aux bateaux civils Français, volaient les marchandises, tuaient les hommes violaient les femmes et les fillettes et vendaient les bébés comme esclaves,

      2- Éducation : la France a éduqué les Algériens qui étaient a la base un peuple sauvage et analphabète, aujourd’hui grâce a la langue de Molière les Algériens peuvent communiquer avec une bonne partie du monde.

      3- Infrastructures et prospection : la France a laissé des hôpitaux, des routes, des bâtiments, des terres cultivées, des écoles,…et a réalisé des travaux de prospection qui ont permis à l’Algérie par la suite de commencer l’exploitation du gaz et pétrole sans dépenser le moindre sou (l’Algérie a trouvé un gâteau prêt a manger préparé soigneusement par la France)

      4- Départements Français du Sahara : L’Algérie a la base n’était qu’une petite régence sur la Méditerranée qui a vu sa superficie se multiplier par 9 grâce au Sahara Français intégré gratuitement par la France à l’Algérie et faisant de ce dernier le plus grand pays
      d’Afrique et du monde arabe en superficie, sachant que ce vaste désert dénommé « département français du Sahara » n’a jamais fait partie de la régence d’Alger, et son peuple les sahariens et les touaregs n’ont pas bénéficié de la France du droit à l’autodétermination (ce peuple aurait surement préféré rester indépendant plutôt que d’intégrer l’état corrompu algérien)

      5- Terrorisme : le FLN Algérien a tué des milliers de civils Français innocents, il égorgeait les hommes et les mutilait puis violait les femmes mais aussi les fillettes Françaises de 7 et 8 ans…or dans le droit international et dans l’islam il est interdit de s’attaquer a des civils…

      6- immigration : la France héberge des millions de khorotos Algériens qui bénéficient des allocations et des aides au détriment du peuple Français, ces khorotos ont sali la France et menacent la sécurité des Français (vol, crimes, etc…)

      Après tout cela, qui devrait s’excuser à qui ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− cinq = 2

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>