Voeux d’hiver -

Chers Lecteurs de Tirésias,

Je vous adresse mes voeux à tous, dans la joie de Noël, dans la bienveillance de nos vieilles églises, de leurs jolis clochers et dans l’éclat de nos verts sapins.

Je souhaiterai aux lâches fossoyeurs de ces belles traditions (et pour me conformer à leurs instructions) de bonnes fêtes d’hiver, de frimaire, de nivôse, de pluviôse, mais qu’il leur soit bien rude et long. Et comme je suis un citoyen respectueux, je les adresserai par ordre protocolaire au Président Normal, à sa sevignesque concubine, à son
excellemment médiocre Premier Ministre, à ses cocasses Ministres (chabadabada-chabadabada), sans oublier les baveux, cire-pompes, courtisans et prébendiers d’un système népotique a bout de souffle.

Que 2013 fasse tomber leurs masques, dévoile leurs magouilles et bassesses, leurs mensonges éhontés, leur cynisme et leur grossièreté et finisse par révéler le misérable travail de sape qu’ils ont entrepris à l’égard de notre pays.

J’adresse donc des voeux tous particuliers à la vaste famille Hollande, maitresses et enfants compris, à la famille Bartolone, notamment à Véronique, à la famille Khiari, Ariza la mère et Amin son fils, à monsieur Anthony Simati en espérant que le Père Noël lui apportera un petit colis là où il se trouve, à Mesdames et Messieurs les ministres Duflot,  Taubira, Cahuzac et aux anciens ministres Lang et Strauss-Kahn, sans oublier la liste des faux culs de la presse écrite, parlée et surtout télévisuelle qui ont caché des turpitudes dont nous ne mentionnons que la partie immergée. Si j’ai oublié quelques Excellences, Messieurs Guerini, Kucheida, Mesdames Sylvie Andrieux, Florence Lamblin et de nombreux autres, celles-ci du Pas de Calais aux Bouches du Rhone en passant par Paris m’excuseront, l’actualité se rappellera certainement a eux.

En cadeau veuillez trouver ces liens et vidéos:

Une Investiture SOBRE…
leurs petites étrennes
Duflot a la rue.
Dunkerque-le-president-de-sos-racisme-condamne-a-8-ia37b0n622094
Président de S.O.S. racisme condamné
La presse des faux culs
avantage fiscal des journalistes
Madame Bartolone a l’Assemblée
Abus de confiance
Népotisme a l’EPAD
Logement social
Logement social de Madame Taubira
Mediapart/Cahuzac
Cahuzac/Gonelle
Affaire Verdin/Lang
Guérini Kucheida
Florence Lamblin
Sylvie Andrieux

 

5 réflexions au sujet de « Voeux d’hiver - »

  1. Ainsi donc la France serait sur les nerfs. En tout cas, elle en a tout l’air. Mais elle n’est pas la seule à l’être car, même étranger et vivant à l’écart de cet état qui tint, il fut un temps, un rôle en vue dans le concert des nations, je ne parviens plus à supporter ce qu’il est devenu : une fausse démocratie qui subit la dictature de ses minorités et, surtout, conduite par une classe politique dont la médiocrité n’a d’égale que sa capacité de nuisance.
    Cela fait maintenant plus de trente ans que je suis ses errements qui vont grandissants et qui atteignent des sommets en ce moment, à tel point que je me demande comment les Français amoureux de leur pays réussissent encore à contenir leur rage et à ne pas devenir violents. En effet, bien que n’étant pas touché par les délires actuels des fossoyeurs de la République, je sens monter en moi une fureur à la mesure d’un immense gâchis.
    Même sans être directement concerné, je suis incapable d’assister sans crier ma colère à la déchéance d’un pays ami aujourd’hui dépassé dans maints domaines dans lesquels il excellait par le passé, à commencer par sa culture sabotée depuis des décennies par une idéologie qui nivelle par le bas, via l’Education nationale et autres « services » de l’état devenus instruments de propagande marxiste aidés en tout cela par les médias.
    Comment ne pas se sentir écorché vif devant la prétention, le cynisme, le mépris, l’arrogance et la suffisance affichés par ces gauchos qui, au nom de leurs conceptions sectaires voire totalitaires, enterrent la France qui, sans être Français, m’est si chère ? Celle-ci meurt à cause de qui ? Non pas de ses ennemis de l’extérieur, mais bien de ceux de l’intérieur à qui la police de la pensée a accordé le monopole de la morale et du cœur.
    Quelle bande de menteurs, d’imposteurs, de chasseurs de riches et de créateurs, de fabricants de pauvres et d’assistés, à présent dirigés par Normal 1er, pitoyable occupant de l’Elysée, dont le récent discours à Alger suintait encore de repentance déguisée sous le couvert d’une nouvelle approche présentée comme un exercice de vérité. Quelle vérité ? Celle énoncée en chaire socialiste par le clown triste d’une France abusée et spoliée.

  2. Et ta liste n’est pas exhaustive. On va se marrer demain lorsque mou du genou va nous faire ses voeux. On sait déjà qu’il va se dédouaner et qu’il nous fera miroiter que tout ira mieux si nous pauvres crétins savons être patients. L’avenir radieux passe par son socialisme et sa nullité.
    Bien a toi Tirésias et tres bonne année 2013, Continue, courage.

  3. Mon voeu le plus cher c’est que des le 13 mai la rue s’empare du pouvoir. Faut y aller ce n’est meme pas une question de mariage pour ou anti-gay, c’est une question de dire a ces guignols: ça suffit, basta, enough et MERDE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 1 = null

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>