Monsieur Valls, je n’aimerais pas être à la place de votre miroir !

Publié le 27 mars 2013 par Josiane Filio – Article du nº 296 – Riposte laïque.

Monsieur l’incapable ministre de l’Intérieur, c’est pour plaire à votre collègue Taubira que vous vous en prenez aux plus faibles (des enfants et des vieillards) ; donnant ordre de gazer ces « dangereux criminels » que sont les Français osant tenir tête à votre minable gouvernement, en défilant dignement tout un dimanche après-midi… quand les racailles qui polluent la France – parce que vous n’êtes pas à la hauteur pour la faire respecter – ont eu récemment tout loisir de venir hurler à cinq reprises « mort aux juifs » et se livrer à leur ridicule mascarade de prière en plein Champs-Elysée… à deux pas de votre insignifiant « patron » , sous le regard impassible des mêmes forces de l’ordre à qui vous aviez alors donné des consignes de compréhension et de tolérance ?

Les féroces délinquants …

Les dangereux individus fauteurs de troubles …

C’était il y a peu, et si vous vous êtes empressé d’oublier ce fait divers, sans importance pour vous, sachez que beaucoup de citoyens ne risquent pas en faire de même car ce scandaleux évènement leur est resté sur l’estomac.

Elles sont où les bombes lacrymo ici ???

Oui, vraiment monsieur Valls, je n’aimerais pas être à la place de votre miroir !

Etre obligé chaque matin de voir votre tête de petit teigneux, imbu de sa personne (alors qu’il n’y a vraiment pas de quoi), assez pleutre pour lécher les babouches des islamistes, assez lâche pour ne pas remettre à sa place la Taubira dont le rêve est de vider les prisons des vrais criminels pour les remplacer par les français de souche qu’elle hait, et assez ignoble pour donner des consignes de tolérance zéro pour ceux de vos concitoyens que vous méprisez dès qu’ils ne pensent pas comme vous ! Oui vraiment, être obligé de contempler tout cela chaque jour, il y a vraiment de quoi souffrir de nausée chronique !

Vous étiez parait-il le ministre « préféré » des Français (sous toutes réserves, les médias à la botte du pouvoir déversant tellement de mensonges !) mais là vous avez fait très fort et cet exploit de dimanche, grâce à ces photos qui font déjà le tour de la France (et demain du monde entier) va incontestablement vous permettre de concurrencer brillamment votre président de pacotille dans sa descente vertigineuse de sondages ! Vous allez pouvoir vous amuser comme des petits fous tous les deux, et dans ce concours du plus nullard, je ne me risquerais pas à faire un quelconque pronostic, tellement dans l’immonde vous êtes pratiquement à égalité.

Ah ! Il est beau le gouvernement dont vous faites partie… entre un président-dictateur totalement aveugle et sourd aux cris de révolte des français, qu’il à roulés dans la farine pour accéder au pouvoir suprême… un premier ministre insignifiant, totalement dépassé par les événements… un ministre de l’intérieur s’en prenant héroïquement à des enfants et des vieillards… et un ministre du redressement (on ne sait toujours pas de quoi, mais si c’est de l’incompétence, c’est assez joliment réussi) assez aveugle et stupide pour croire que 100.000 personnes (les délinquants d’hier soir) peuvent tenir dans le creux d’une main !!!

Moi j’vous le dis mes cocos ! Vous filez un bien mauvais coton sauf si, dans votre immense sottise (et je suis polie, sinon ça déplaît à un de nos lecteurs…), vous avez décidé de vous suicider, alors permettez moi de vous féliciter : vous avez sans l’ombre d’un doute, choisi le bon moyen.

Je m’en voudrais de terminer sans vous adresser, Monsieur le paltoquet, mes plus vifs sentiments de mépris.

Josiane Filio

Citoyenne – Patriote, indignée de l’immensité de votre bassesse.
Riposte laïque – Monsieur Valls je n’aimerais pas être a la place de votre miroir.

14 réflexions au sujet de « Monsieur Valls, je n’aimerais pas être à la place de votre miroir ! »

  1. Permettez moi, madame, de vous faire part de ma grande admiration,,

    pour votre courage,de dire haut et fort ce que beaucoup,hélas, pense tout bas .

    Je vous suis régulièrement, et je partage sur facebook. Je souhaite

    vivement qu’enfin les français se réveillent, il est plus que temps.

  2. Comme tant d’autres internautes, je partage les mêmes diatribes énoncées ça et là et je m’étonne de l’absence ( lâcheté incommensurable bien sûr!) de réactions des différents tenants du pouvoir en place devant l’amoncellement de critiques, émanant même de médias dits de gauche, N’Obs, Le Monde, Libération…): sont-ils atteints de surdimutité et de troubles visuels divers allant même jusqu’à l’anopsie totale ?
    Douze mois ont presque passé, restent hélas encore 4 années à subir et à ronger nos « freins-gales » de bannissement des uns et des autres, sans avoir recours à « La Veuve » cela va de soi.
    Merci pour vos salutaires envois.

  3. Encore une fois, je suis scandalisée de ce que je lis ici… On peut ne pas être d’accord avec certaines choses, je n’ai pas voté pour Hollande donc je ne suis pas forcément d’accord avec tout ce qu’il peut faire ou dire, mais de là à lire autant de violence, je trouve que c’est un appel à la haine que je trouve tout à fait déplorable… Autant de mépris et de colère, vous utilisez les photos comme les médias, à mauvais escient, pour faire pleurer dans les chaumières… Je trouve cela peu constructif…

  4. Cet article engage son auteur.
    J’en ai repris les images et les termes, et je ne vois pas pourquoi il ne serait pas possible de les utiliser puisqu’elles existent, d’autant plus qu’il faut vraiment fouiller sur le Net pour obtenir des informations que les médias se gardent bien de nous communiquer.
    Vous êtes scandalisée, je l’admets, mais admettez que nous pouvons l’être également.
    Les internautes se chargeront d’en débattre.

  5. A Sidonie: Voici un autre témoignage relevé sur les sites qui font de la vraie information:
    Battue par la police, une manifestante témoigne sur ce post : « Alors que nous chantions de façon bon enfant et amusant en entourant les policiers qui pour une raison inconnue ont bloqués la rue pour on ne sait quelle raison, le policier à brandit sa matraque dans ma direction m’a violemment frappé le coup. Ce premier coup m’a fait faire un 180°C. Puis le policier m’a frappé le dos avec sa matraque. Sous l’effet de ce deuxième coup de matraque purement gratuit, mes jambes se sont dérobées et je suis tombé par terre. Les policiers m’ont alors foncé dessus pour me cogner, je n’ai pu qu’attraper des jambes (qui par la suite se sont avérées être celles d’un des policier qui tomba lui aussi) pour me protéger. Les coups violents m’ont fait perdre connaissance pendant de longues minutes dont je n’ai aucun souvenir. Je me suis ensuite réveillé sous les claques très fortes des CRS qui tentaient de me réveiller pendant qu’un autre m’enlevait les menottes ».

    La manifestante ajoute : « Certains d’entre eux m’insultaient et m’accusaient de simuler. Les policiers m’ont ensuite relevée en me demandant le jour de la semaine, mon nom et prénom et l’heure qu’il était. Je n’arrivai pas à répondre, mon dos me faisant terriblement souffrir. Les policiers ont décidés de me relâcher. Je pense pour ma part qu’ils ont vraiment eu peur que leurs coups m’aient vraiment amochée. L’un d’entre eux a annulé l’intervention des pompiers lorsqu’il a vu que je reprenais mes esprits. Je pensais que notre intention visible de ne pas chercher la bagarre dans une ambiance sympathique et familiale nous permettrait d’éviter ce genre de violence gratuite et incompréhensible. Je pensais que la police était là pour nous protéger des FEMEN ou des contre-manifestations ou autres mouvements hostiles à nos revendications légitimes. Je pensais que les CRS et gendarmes étaient formés à garder leur calme dans ce genre de manifestation ».

    La manifestante précise : « Je pensais que le gouvernement était ouvert au dialogue, intelligent et attentif aux revendications de son peuple. Visiblement je me suis trompé et mon dos et mon épaule me le rappelle tous les jours. Le gouvernement pratique la violence et la mise à l’écart des mouvements contestataires et pendant que des trains se font attaquer par des groupes de « jeunes », que des syndicalistes ne sont pas inquiétés de leurs actions révolutionnaires, que des zones de non droit apparaissent partout sur le territoire, que le chômage grandit et que la situation économique est catastrophique, pendant tout ce temps-là, la gouvernement s’interroge à comment étouffer ses opposants au mariage pour tous. Le peuple de France n’est pas bête et le vrai visage de l’état-police est apparu ce dimanche 24 Mars 2013 ».

    • Bonjour,

      Encore une fois, je n’ai jamais dit que je niais ces interventions, mais des témoignages comme cela, on en lit souvent après les manifestations, et j’ai le souvenir que c’était courant sous Sarkozy… Encore une fois, ce qui m’étonne, c’est votre étonnement face à cela… Je dirai, sur un ton sarcastique, que vous êtes bien naïfs et que vous êtes loin d’être les premiers à vous battre pour des idées et à être traités ainsi… Ces agissements ne sont pas l’apanage d’un gouvernement de gauche face à une manifestation contestant ses idées… Même si je n’ai pas les mêmes idées que les vôtres, je vous dirai de continuer à vous battre, mais de cesser de vous poser en victimes non entendues, c’est trop facile… Si la loi pour le mariage pour tous passe, elle passera en toute démocratie, car notre pays est ainsi fait, vous ne pouvez le nier. Même si vous êtes nombreux à ne pas être d’accord, il n’empêche qu’elle sera votée à la MAJORITÉ…

  6. Sidonie,

    Je comprends votre obstination à camper sur votre position. C’est le débat démocratique, chacun apporte sa pierre à l’édifice, objectivement ou non. Peu importe, chacun participe.
    Par contre, répliquer à cette manifestante qui a été molestée qu’elle est bien naïve me fait sourire mais surtout douter de votre objectivité, à défaut, de votre naïveté.
    Pourquoi ? Cette loi sera votée à la majorité… comme tout vote effectivement, à ceci près que les votants sont majoritairement partie prenante de ce projet, puisqu’appartenant à la majorité. Est-ce là démocratique que de nier l’appel d’un peuple qui dans sa grande majorité refuse cette loi ? Non, il n’y a rien de démocratique : les parlementaires vont voter ce texte car dogmatique de la bonne pensée socialiste, et non pas parce que ces mêmes parlementaires entendent ce que le peuple leur souffle depuis plusieurs semaines déjà.
    Quant à faire le lien avec les manifestations précédentes, et ce quelque soit le gouvernement en place, aujourd’hui, la manif pour tous – plus important rassemblement que la France n’ait jamais connu – n’obtient pas initialement le parcours demandé, est obligée de se cantonner à quelques avenues qui d’emblée ont vocation à minimiser la fréquentation, est boudée et encore minimisée par la milice médiatique aux ordres bien rangés de l’Etat…
    Je reconnais que personne n’est victime mais acteur : soyez ainsi actrice de l’actualité à comprendre les véritables enjeux de ce qui se passe dans notre pays aujourd’hui : c’est tout bonnement scandaleux de la part de l’Etat d’ignorer un mouvement d’une ampleur aussi importante, défendant non pas à des acquis matériels, mais les valeurs ancestrales de notre pays. Je pense que vous pouvez comprendre cela.

    • Bonjour,

      Si vous lisez bien les sondages, la majorité des français est pour le mariage homosexuel, désolée… Vous êtes nombreux dans la rue, certes, et votre mouvement est indéniablement important, mais vous restez qd même minoritaires… Mais mes propos ci-dessus ne concernaient pas le fond de votre manifestation et je ne vais pas redire dans ce commentaire ce que j’ai déjà dis ici plusieurs fois… D’autant plus que je trouve assez désagréable que l’on déforme mes propos…

  7. Je ne suis pas étonné de voir comment la Gauche nous emmène dans le mur. Français chrétiens ou athées, réveillez vous !! Nos valeurs culturelles fondées entre autres sur la famille : le père, la mère et les enfants sont menacées… Le droit de s’ exprimer démocratiquement dans une manifestation non violente est réprimé par de la VIOLENCE policière commandée par un gouvernement frisant la dictature. Cela montre que ce gouvernement est prêt à tout pour imposer ses idées. Ce gouvernement méprise le peuple. Le chômage grimpe en flèche, et pourtant ce gouvernement impose encore 200.000 immigrés en plus chaque année, c’ est absurde ! Tout cela plombe la Sécu et tire les salaires vers le bas. Oui, mais ces immigrés viennent chercher chez nous le social qu’ ils n’ont pas chez eux! Oui, mais ces immigrés, ça fait beaucoup de voix électorales !!! La gauche le sait…

  8. Un ex-Policier donne son avis sur la manifestation de Dimanche 24 Mars. :
    En tant qu’ex-CRS durant 20 ans, je certifie que la réaction des forces de l’ordre a bien été disproportionnée et que la consigne d’utilisation des gaz lacrymogènes n’était pas adaptée.
    Il s’agit là de consignes de personnes vraisemblablement inexpérimentées ou à visée politique.
    La population présente à ce moment-là ne représentait aucun danger et les moyens déjà en place étaient nettement suffisants pour dissuader une poignée d’irréductibles qui voulaient forcer les barrages.
    Ceux-ci n’étaient pas armés de barres de fer ou de batte de baseball.
    Les murs de grilles fixées sur les véhicules étaient suffisamment solides pour résister à quelques excités.
    A toute proportions gardée, la riposte était celle appliquée à des marins pécheurs ou sidérurgistes remontés à bloc.
    Les murs des véhicules de Police renforcé par des grilles et des personnels se trouvant derrière, étaient largement suffisants pour empêcher toutes intrusions.
    Les Forces de l’ordre qui sont expérimentées en la matière ont dû exécuter des consignes vraisemblablement à contre cœur et fort heureusement on tout de même gardé une maitrise qui aurait pu dégénérer en un véritable pugilat avec des conséquences bien plus grave.
    Utiliser la force publique sur un enjeu politique est une grave erreur.
    http://you.leparisien.fr/actu/2013/03/27/un-ex-policier-donne-son-avis-sur-la-manifestation-de-dimanche-24-mars-19555.html

  9. J’étais a Paris pour la manif, et le ministre a préféré faire tapé sur des manifestants pacifiques, j’étais contente d’allé sur les Champs élysées, mais on préfère maintenant laissé la place a cette chance pour la France:
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=lRmytPx23SE
    La police va comprendre qu’elle a tout a perdre a taper sur des manifestants pacifique et laissé libre cour a la racaille.

  10. Vous, les socialo-gauchistes anti-Français, me donnez envie de me suicider. Mais en réfléchissant bien, je ne me suiciderai pas pour continuer à voter contre vous, à vous mépriser et pour essayer de mettre en place une vraie Française: MARINE !

    • Surtout ne vous suicidez pas, faites comme moi, diffusez la bonne parole, aidez nous a combattre la pensée unique formatée par les médias et tous ceux qui nous ont foutu dans cette merde.
      Boycottez la télé, les journaux lorsque vous sentez qu’ils collaborent avec les fossoyeurs de la France , et même le Figaro n’est pas en reste.
      La vérité apparaîtra bien un jour, soyez suiveur et diffuseur de :
      http://www.bvoltaire.fr/
      http://observatoiredumensonge.com/
      http://www.dreuz.info/
      http://ripostelaique.com/
      et vous en trouverez d’autres, et vos amis vous informeront.
      Et surtout n’ayons plus peur de nous faire traiter de FASCISTES, HOMOPHOBES, RACISTES, bref de SALAUDS ces termes n’ont plus la moindre valeur vu les égards que nous devons vis a vis de ceux qui les profèrent.
      Moi aussi je suis découragé par ce que je vis et ce que je ressens, mais je continue a me battre et a faire savoir ce qu’il se passe.
      Dernière réflexion, ce n’est pas forcément un cadeau a faire aux opposants des socialo-gauchistes de revenir trop vite aux affaires et sûrement pas à Marine Le Pen.
      Pour reconstruire il faut parfois bien démolir, nous n’avons même pas besoin de les aider, ces gens se chargent de faire un travail de toute beauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 − = null

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>