Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existées serait fortuite !

NÉPOTISME, VOUS AVEZ DIT NÉPOTISME ?Capture d’écran 2013-05-06 à 12.30.31
— Vous comprenez, Monsieur le Juge, je suis étonné que vous m’interrogiez sur cet achat, somme toute assez banal. Je pense être victime de ce que l’on appelle communément une cabale… Je ne serais pas étonné qu’il s’agisse là d’une nouvelle persécution de nos ennemis de droite, sans doute les mêmes dont les têtes ornent le « mur de la honte » de votre merveilleux syndicat.
Sans vouloir être excessif et faire preuve de mauvaise foi, nous ne sommes pas loin, mon avocat, Maître Lepourri, que vous connaissez bien puisque ce n’est autre que votre beau-fils et moi-même, de porter plainte en diffamation, persécution inique et délit d’affabulation mensongère, contre la personne de Nicolas Sarkozy, l’infâme tourmenteur de magistrat…

— Cher Thomas Claudius, entre nous, je ne suis pas loin de penser la même chose, avoua le juge Levéreux, vice-président du syndicat de la magistrature. Nous allons, cependant, puisque c’est malheureusement la coutume, instruire le dossier que nous a transmis la cellule de renseignement financier Tracfin. Ce sera, je n’en doute pas un seul instant, rapide et sans douleur, termina ce grand serviteur de l’état avec un large sourire.
À propos, mon cher Thomas, comment se porte votre père ?
— Fort bien, maître Levéreux, fort bien, assura le jeune Thomas. D’ailleurs il vous transmet ses amitiés les plus sincères. Je l’entends encore m’affirmer pas plus tard que ce matin : « Dis à cet excellent Levéreux qu’il fera partie de la promotion de juillet pour la Légion d’honneur. C’est un scandale qu’un homme de sa valeur ne l’eut point obtenue avant… Il est vrai que le nain scrofuleux précédent, avec sa haine des juges, ne risquait pas de lui épingler le ruban… »
— Votre père est un homme admirable avec lequel j’ai toujours entretenu des rapports cordiaux, surtout au moment de cette pénible et scandaleuse affaire du sang je ne sais plus quoi, qui lui fit, à l’époque, beaucoup de mal. Mon Dieu, comme il lui a fallu du courage pour supporter tant de calomnies. À cette époque, vous étiez très jeune, fort heureusement. Mais dites-moi, cher Thomas, sais-tu ce qu’est devenue cette remarquable console Boulle demie lune que j’ai eu le plaisir d’admirer Boulevard Haussmann il y a peu ? Non pas que j’eusse souhaité m’en porter acquéreur, l’état n’étant pas prodigue avec ses pauvres magistrats, comme tu le sais…
— Mais, mon vieux Levéreux, je ne crois pas m’avancer en affirmant qu’elle t’attend ! affirma Thomas avec sincère conviction. Père et moi-même voulions depuis fort longtemps déjà te l’offrir ! Je l’entends encore me dire hier, quelle coïncidence : « Puisque tu vas voir ce noble Levéreux, pense à lui dire que la petite console à 350.000 € sera chez lui, Avenue Foch, avant la fin de la semaine… Ce sont des choses qui se font entre amis maçons… »
— Comme je reconnais bien là votre générosité proverbiale, cher, très cher Thomas, martela le juge en pressant Claudius fils sur son coeur. Puis, à sa greffière, mademoiselle Kristelle Aviv :
— Notez, chère Kristelle : « Nonobstant le fait que monsieur Thomas Claudius ne soit pas assujetti à l’impôt, ce qui n’est pas en soi répréhensible, le dénommé ci-devant, ayant certifié sur l’honneur avoir bénéficié d’une garantie dont il ne nous appartient pas d’en vérifier l’authenticité, afin d’obtenir un prêt auprès d’une banque X en vue du financement d’un appartement sis dans l’île de la Cité, d’un montant de 7 millions d’euros, nous, Maître Levéreux, considérons en notre âme et conscience, qu’il n’y a pas lieu à donner suite au rapport Tracfin 1276-B7 en date du 28 avril 2013. Etc, etc…2771839_thomas

NB : Espérons que cette fiction ne dépasse pas une éventuelle réalité.

Et cerise sur le gâteau, une charmante petite bande dessinée
BDHollande-et-Trierweiler

Une réflexion au sujet de « Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existées serait fortuite ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− trois = 6

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>