Apres une bénigne prostatite, pourquoi vouloir mettre Hollande sous perfusion.

A la lecture d’une chronique d’Edouard Tetreau parue le 4 décembre 2013 dans les Echos, et qui évoque trois scénarios possibles pour l’avenir de la France, nous aimerions comprendre la démarche et le but caché ou réel de l’auteur de cette chronique.
Le 1er scénario dit Britannique, correspond a ce que nous vivons actuellement et a ce que la Grande-Bretagne a vécu au cours des années 1970 (période labour) avant d’etre remise sur les rails par Margaret Thatcher.
Avec ce scénario, la France est sans conteste, et actuellement, l’homme malade de l’Europe.

Le 2eme scénario dit révolutionnaire serait celui qui aboutirait, on résume, a la banqueroute du pays,suite a une grève générale de l’impôt, banqueroute nous dit l’auteur nécessaire au redressement, et d’ajouter benoitement « en somme le scénario précédent, mais accéléré dans le temps ».

Le 3eme scénario que défend l’auteur est un hypothétique scénario dit a l’allemande, dont l’aboutissement serait un gouvernement de coalition libéral, social et européen.

Est on en droit de penser que cela reste du domaine du voeu « crédule »? Imaginer vouloir construire un gouvernement de coalition laissant de coté l’extrême gauche (qui ne représente pas grand chose) et le Front national (qui lui va nous donner de belles surprises) au prétexte qu’ils ont une similitude de programmes économiques qualifiée abusivement « d’inquiétante évidence » par l’auteur (cela n’engage que lui), me semble relever du mépris pour un français sur quatre et plus grave surtout d’une totale incompréhension de ce qu’est devenue la société française.

Est il souhaitable de rafistoler une cinquième république moribonde avec ceux qui se sont acharnés a sa perte depuis la disparition de son fondateur ?
Mitterand, Chirac, Sarkozy enfin Hollande qui termine en beauté le travail de sape des prédécesseurs. On s’étonne d’ailleurs de voir qu’un Jean-Louis Debré, président du Conseil Constitutionnel, fils de Michel Debré, a l’origine du texte constitutionnel ait accepté d’avaler pendant tant d’années de sa présidence, autant de couleuvres dénaturant le texte constitutionnel d’origine.

En fin de compte, la question est de savoir s’il est raisonnable de faire cohabiter des socialistes variant du rouge foncé au rose clair, des Jean-Philippe Desir, Martine Aubry, Laurent Fabius, Montebourg ou Valls sans oublier l’im-mense/monde (au choix) Taubira avec des écolos égoistes Duflot, Placé et consorts, des UMP rassis, Juppé, Raffarin, Villepin, Fillon et autres Copé, sans oublier les ventres-mous Borloo, Bayrou . Qui a t’on oublié ? Cela fait quand même pas mal de monde, et assez désordre.
La grande coalition a l’Allemande risque d’être un gros foutoir de plus a la française.

Les français et puisque l’on aime dire le peuple, le peuple donc commence enfin a comprendre a quel point ces hommes politiques l’ont berné, il ne devrait certainement pas tolérer un système qui revient a mettre sous perfusion le plus incapable, le plus cynique et le plus menteur des politocards qui par manque de discernement de notre part, par chance pour lui et par défaut d’un meilleur candidat s’est retrouvé catapulté premier magistrat d’un pays qui mérite franchement mieux et autre chose.
Et puis ce serait vraiment faire injure a Angela Merkel.

Les Echos-Chronique d’Edouard Tetreau
Capture d’écran 2013-09-05 à 18.12.36images

Capture d’écran 2013-12-07 à 07.03.14

Les manipulations antiracistes de Hollande et sa clique ne marchent plus !

EDITO DE CYRANO : Repris de Riposte laïque - Publié le 2 décembre 2013

Il est des signes qui ne trompent pas. Les vieilles manipulation de Hollande et sa clique ne marchent plus. Ils ont beau, avec la complicité des médias aux ordres, nous faire le coup de racisme, plus grand monde n’est dupe. Malgré une propagande soviétique de plusieurs semaines autour de Taubira, Jean-Philippe Désir n’a même pas été capable de remplir La Mutualité, ce mercredi.

Tous les intervenants, la Garde des Sceaux en tête, ont eu beau glapir que la République est en danger de racisme, le peuple s’en fout. Il se moque que Taubira soit noire, ce qu’il constate, c’est que cette femme nous hait, est responsable d’une loi mémorielle inique et raciste, du mariage et de l’adoption homo et qu’elle remet en liberté des racailles multi-récidivistes qui agressent et assassinent les nôtres. Plus ils en font des tonnes en faveur d’une ministre de la Justice justement exécrée, plus ils creusent leur tombe. Et en outre, voyez la manière dont elle a salué le public… Imaginez que Marine Le Pen ait fait le même geste, on imagine le déchaînement médiatique !

Taubirasalutnazi

Hollande et sa clique sont à l’agonie. Ils ont beau, par leurs associations dites antiracistes, gavées de subventions, avoir appelé à des manifestations partout en France, ils se sont ramassés, ce samedi, bide sur bide. Même à Paris, à l’appel de 101 organisations, ils ont fait 3900 personnes, clandestins compris, obligeant les Tartakowki (LDH) et Jacubowicz (Licra) à de grotesques gonflages de chiffres pour sauver la face.

Ils ont beau promouvoir, avec l’inévitable Jamel Debbouze, un film, La Marche, où les rappeurs racistes insultent même le bien-pensant Charlie Hebdo, c’est un autre fiasco magistral, 552 entrées, dans vingt salles parisiennes, le premier jour !

Ils ont beau manipuler les chiffres du chômage, plus personne ne lit leurs journaux, et ne croit en leurs mensonges.

Ils ont beau rêver d’un Breivik français, à chaque fois, les coupables s’appellent Kelkal, Fofana, Merah ou Bekhar, ridiculisant encore davantage les Fourest et compagnie.

Ils ont beau nous promouvoir l’islam religion d’amour et de paix, 75 % de l’opinion juge ce dogme incompatible avec la République, n’en déplaise à Askolovitch, celui qu’un lecteur de Boulevard Voltaire avait qualifié d’islamo-fellateur.

Ils ont beau nous expliquer que la France est qualifiée pour la Coupe du monde de football grâce à Karim et à Mamadou, personne n’a oublié les Marseillaise sifflées, et chacun a vu que c’étaient les drapeaux algériens qui occupaient la rue, et les supporters de ce pays qui se livraient à des actes de guerre contre la France, notamment le remplacement de drapeau à Toulouse.

Ils ont beau nous promouvoir l’immigration et la diversité comme des chances pour la France, la réalité quotidienne démontre qu’elles sont trop souvent un calvaire pour les Français, et un fardeau pour nos caisses sociales.

Ils ont beau nous expliquer qu’hors de l’Europe, point de salut, chacun comprend de plus en plus que Bruxelles ruine la France et tue notre pays.

Ils ont beau envoyer Mélenchon insulter les travailleurs bretons, ceux-ci sont derrière les Bonnets rouges, et Méluche fait un flop accablant, en Bretagne, mais aussi à Paris, ce dimanche. Ce pantin ose annoncer 100.000 manifestants, alors qu’il n’a pas dépassé les 5.000, selon plusieurs témoins, et 7.000 selon le ministère de l’Intérieur.

La chute vertigineuse de la cote de confiance de Hollande montre une coupure sans précédent entre ceux qui dirigent le pays (grâce au sur-vote musulman) et la vraie France.

Cela fait quarante ans que cette clique manipule l’opinion française. Quarante ans qu’ils n’ont qu’un mot contre les Français : salir et punir !

Tout ce qui est bon pour culpabiliser, humilier et faire les poches du monde du travail est bon à prendre. On sent chez les Taubira, Peillon, Ayrault, Moscovici, Fabius, Touraine, Valls, Duflot, BHL, Askolovitch, Fourest et toute leur armada d’experts, sociologues et autres pseudo spécialistes, enfants de 68, une moue méprisante et cette haine de classe des possédants contre nos compatriotes.

Les petits marquis socialistes et écologistes, toute cette caste bobo qui gangrène notre pays, sont prêts à toutes les manipulations pour se maintenir au pouvoir, et sauvegarder leurs privilèges.

Ils prétendent défendre une République dont ils trahissent quotidiennement les idéaux, mais nul n’est dupe. Ils ne sont qu’une nouvelle caste parasitaire, larbins d’une Union européenne construite pour tuer la démocratie, et imposer aux forceps une idéologie mondialiste.

Et pourtant, ils tremblent de tous les membres de leur corps, car ils sentent bien que cela ne passe plus. Les Français veulent, de plus en plus massivement, les virer, voire leur réserver un mauvais sort. Plus un ministre ne peut se déplacer sans une escorte policière impressionnante. Hollande se prend sifflets et quolibets partout où il passe, et l’épisode Léonarda a fait rire de lui dans le monde entier.

Capture d’écran 2013-10-27 à 18.26.28

Tous les signaux montrent une France dans une situation pré-révolutionnaire. La colère monte de partout.

Ils craignent que la rue ne leur échappe. Ils ont multiplié les campagnes haineuses et les provocations contre les militants de La Manif pour Tous et les Veilleurs. Ils laissent leur milice privée, les prétendus « Antifas », compléter le travail des racailles pour agresser les patriotes. Esteban et Samuel sont toujours en prison, quand gauchistes et racailles bénéficient trop souvent d’une impunité totale.

La clique a même poussé le ridicule, par le préfet de Valls, Boucault, jusqu’à interdire une manifestation de Riposte Laïque, le 14 septembre dernier, en défense de la liberté d’expression ! Le représentant français a même dû s’expliquer à l’OSCE, devant une interdiction unique dans un pays se réclamant de la démocratie !

Ils ont beau, par les vopos de l’antiracisme d’Etat, multiplier les procédures judiciaires contre nous, ils ont déjà perdu. Ils ont beau lancer des musulmans complices comme la LDJM ou l’ineffable Ghazli, qui a déposé un nombre ridicule de plaintes contre des contributeurs de RL, nos idées, ne leur en déplaise, sont largement majoritaires dans l’opinion. Même Boucault en personne a déposé plainte contre Josiane Filio, n’ayant pas supporté, le malheureux, d’être qualifié de « préfet d’opérette » ! Aussi ridicules que les deux plumitifs de La Nouvelle République, Mascle et Benoit, qui sont tellement traumatisés d’avoir été qualifiés de « journaleux » par Jeanne Bourdillon qu’ils réclament, eux aussi, réparation au tribunal !

Ils avaient même réussi,  à intimider le député-maire UMP du 16earrondissement, Claude Goasguen, et à nous faire interdire d’un salon littéraire du Bnai Brith, en 2011, suite à une intervention du commissaire politique Corbière, complice de Mélenchon. Signe que les choses changent, ce dimanche, Pierre Cassen et René Marchand représentaient Riposte Laïque à ce même salon littéraire, et, n’en déplaise aux maîtres-censeurs, ils ont reçu un accueil chaleureux.

Faut-il qu’ils tremblent de peur pour en arriver à de telles méthodes, dignes de celles des pays totalitaires. Mais pour eux, c’est le chant du cygne. Largement rejetés par l’opinion, Hollande et sa clique vacillent. Il faut les faire tomber. Il est grand temps de passer à la reconquête de notre pays. Il est temps de nous réapproprier nos valeurs, et de remettre le patriotisme et le protectionnisme au cœur d’un projet de société au service de la France. Il est temps de reprendre la rue. Il est temps que les Français se débarrassent des imposteurs qui ont cassé notre pays, depuis quarante ans.

Comme le conclut magistralement notre contributeur Pascal Olivier, de Reconquête républicaine : « La France est soumise, humiliée, martyrisée, sacrifiée, remplacée. Il faut la libérer, la décoloniser, reconquérir les places de sûreté islamiques, notre souveraineté culturelle, monétaire, budgétaire, la démocratie, bref la République. La reconquête est en marche, le peuple s’est levé et va bientôt annoncer au monde le retour de la France ! »

Descendez massivement dans la rue, ce dimanche 8 décembre, à l’invitation de Résistance républicaine, pour défendre notre modèle laïque et nos traditions, dont les jours fériés chrétiens.

RR-Affiche-marche-8-décembre1

IL FAUT Y ALLER OU ACCEPTER DE DEVOIR SUPPORTER CELA !