La France dans de beaux draps.

Peu importe l’ivresse pourvu que l’on ait le flacon.
Vraisemblablement c’est ce que ces dames Trierweiller ou Gayet, concubine ou maitresse d’un monarque-élu, bedonnant, ridicule et maladroit doivent se dire au réveil, suivant leur tour de garde.
Leur Apollon au gras bide a défaut d’avoir la beauté de Crésus doit tout de même les transporter grâce a son aura d’être encore Mr. 15%.

Les avantages d’être la première concubine ou de devenir la maitresse en titre permettent d’oublier certains désagréments, et ce n’est pas l’ère de l’Internet, du tweet et du tout photo qui devrait leur faire peur. Tout passe, tout trépasse, le bon peuple applaudit, rigole et finalement s’en contrebalance. Qui vivra « verrat », comme devrait dire notre petit cochon Normal.

Mais la France, dans tout cela, quelle image finit elle par véhiculer !

Feydeau a l’Elysée c’est marrant, c’est pitoyable lorsque cela devient le Sitcom a la sauce hollandaise, totalement indigeste pour nous tous qui devront encore subir pendant plus de 1200 jours les aventures minables d’un histrion de bas étage, flanqué de ses hétaïres et autres cabotines.

L’épisode précédent avec M’Bala M’Bala Dieudonné est a tout compte fait plus égayant que celui qui nous est concocté . On se doute que les portes vont claquer, des cris retentir, « ciel mon mari » ne pourra même pas être prononcé dans ce triste scénario.

Voila a quoi le pays en est réduit. Voila ce que la presse internationale va retenir et cela a commencé.

preneurs de son

(Quand les preneurs de son se rendent compte qu’ils ont a faire a un trou du cul, ils adoptent la technique).

Pour le 14 janvier, « pacte de responsabilité », « choc de simplification », si bien nommés, Pépère va devoir certainement se les garer au plus profond de son slip.
Il y a fort a parier que les journalistes ne manqueront pas de fourrager dans les dessous de Mr. Normal et s’il nous réservait le scoop que l’une des deux belles de nuit est de trop, je gage que sa cocotte de popularité re-frisera les 20%.

Avec l’audience auprès du Saint siège le 24 janvier, a défaut d’obtenir une bénédiction nuptiale visiblement problématique, il pourra toujours se confesser et obtenir indulgence papale pour sa vie dissolue et la dissolution de son pays.

9 réflexions au sujet de « La France dans de beaux draps. »

  1. C´est vrai que la France fait tâche au milieu des autres pays. A quand une vraie responsabilisation de la part de l´homme. Ne plus vivre « aux crochets » du système en profitant de ses failles… a quand l´arrêt de cette sur-consommation ridicule de fausses déclarations, de rumeurs, d´apparence.
    Il est temps de se relever, d´apprendre à marcher seul et de prendre soin de notre planète. Virons le mais surtout arrêtons les erreurs….

  2. On notera que Monsieur Hollande n’a ni démenti sa liaison ni démenti se soustraire au périmètre de sécurité durant ces éclipses secrètes. Le Citoyen Français est en droit de se poser la question sur la probabilité de prise de contrôle durant ces « moments de vie privée » de l’Homme qui détient les codes de sécurité nucléaire et la maitrise des protocoles de défense ? Hollande a-t-il toujours son libre arbitre ? Est’ il sous contrôle hypnotique d’un organisme terroriste ? Qui peut nous rassurer et nous affirmer qu’il n’est pas possible que Président de la France épuisé par une folle nuit d’amour ne soit instrumenté par un émetteur de la taille d’un implant capillaire durant son sommeil ? Repos du guerrier qui de surcroit peut être « provoqué »… Qui nous dira Citoyens dormez tranquilles, la France est en de bonnes mains… A défaut celles du Conseil d’État…

    • Excellent votre commentaire, j’espère que vous le diffusez sur de nombreux autres blogs, étant donné que cette nouvelle petite histoire dans la grande Histoire risque de faire « le buzz » dans les semaines qui viennent.
      Cela changera de la banane et de la quenelle.

  3. Je suis prête a prendre les paris que les journaux vont se déchaîner non pas contre Nullos 1er qui est en fait le seul fautif, mais contre Closer .
    Les vierges effarouchées, les donneurs de leçons et tous ces faux derches de journaleux prêts a cirer les pompes du pouvoir vont y aller de leur couplet . On ne touche pas a la vie privée etc.. Mais merde ce mec est une figure publique et rappelons un peu ce qu’il pensait quand cela concernait son prédécesseur.
    On a eu droit au lamentable épisode Leonarda, maintenant le sitcom se prolonge avec la guerre des maitresses.
    Sous Louis XIV ou Louis XV ça avait du chien, avec Hollande on a un rottweiller contre une cabotine. Y aura t’il une disgrâce ? Valérie va t’elle partir ? Julie sera t’elle écartée pour raison d’état ? Ségo le retour ?
    ON VA SE MARRER et TOUS les journaux vont se régaler de cette histoire.
    Je ne lis jamais Closer, mais pour une fois j’ai fait grimper ses ventes.
    Salutations.

  4. Publié dans Boulevard Voltaire : lettre-valerie
    Chère Valérie,

    Suite aux événements récents, je me permets de t’adresser ce petit mot car, dans ces circonstances que j’imagine terriblement douloureuses pour toi, tu dois certainement avoir besoin d’un soutien moral. Quoi de plus normal, pour un citoyen comme moi, que de vouloir soutenir la Première dame de France dans la terrible affliction dans laquelle cette trahison la jette.

    Je me permets de te tutoyer, dans le but louable de rechercher cette proximité à ton encontre, proximité dont tu dois avoir besoin en ce moment, mais que tu as apparemment eu du mal à établir avec la grande majorité de tes concitoyens. Sois-en certaine, ce tutoiement n’a nullement vocation à dénigrer ton honorable statut, bien que celui-ci reste d’ailleurs encore à définir.

    Valérie, très sincèrement, je me demande ce que tu vas faire. Mais sache que tu as mon soutien indéfectible dans tout ce que tu entreprendras pour laver ton honneur bafoué. Tu vas la jouer digne, comme tu l’as toujours été, comme quand tu as contraint notre futur Président à t’embrasser sur la bouche devant la mère de ses enfants qui, j’en suis certain, sera très compréhensive sur ton ressentiment actuel. T’a-t-elle déjà réconfortée ? Ça ne saurait tarder, j’en suis convaincu. Un tweet de soutien, ça va tellement vite de nos jours et ça fait tellement du bien.

    Digne tu l’as été. Et digne tu le resteras. Tes six conseillers sont là pour te le rappeler. Ce serait dommage de te dépouiller de tant d’avantages pour une banale histoire de tromperie. Si ça peut te consoler, tu n’es pas la seule, car la plupart de tes concitoyens ont le même sentiment : celui d’avoir été cocufiés pendant presque deux ans. Deux ans déjà. Que le temps passe vite. C’est douloureux, je sais, mais le temps cicatrisera certainement ta souffrance et calmera surtout cette appréhension que tu dois avoir en ce moment. Celle de tout perdre, tes prérogatives, ta dignité et la face.

    Deux ans déjà, Valérie. Deux ans qu’on te côtoie. Deux ans et, sincèrement, je n’arrive pas à avoir de l’empathie pour ce qui t’arrive. Je devrais. Mais je n’ y arrive pas. Et je ne suis pas le seul.

    Désolé, Valérie, mais je ne peux pas compatir. Car je ne voudrais pas être tenu pour faux, factice, mensonger, hypocrite, illégitime ou arriviste.

    Et ça, je suis certain que tu comprendras.

    Bien à toi.

    PS : Dernière minute. À l’heure où ces lignes seront mises en ligne, nous apprenons l’hospitalisation de Valérie Trierweiler. Pauvre petit bouchon… Ségolène Royal, mère des quatre enfants de son compagnon – François H. –, elle-même un peu bafouée dans son honneur par V. Trierweiler, semblait avoir le cuir un brin plus solide. Le sexe faible a beau être ce qu’il est, il y a les femmes condors et les dindes. Nous souhaitons donc un prompt rétablissement à la petite Valérie. Quant au Président normal, il aura bientôt tout loisir de réfléchir à la normalitude, coincé qu’il est entre ses gonzesses… En attendant, quand la presse internationale évoquera la France, ce ne sera plus pour parler de Dieudonné, mais pour s’étendre sur les frasques présidentielles d’un homme n’ayant même pas l’élégance adultérine de ses augustes prédécesseurs. Dans l’affaire, la journaliste de Paris Match aura certes beaucoup perdu. Mais les Français nettement plus.

  5. Mon analyse sur cette affaire, en y accordant de l’attention on fait
    1le bonheur de la Gayet qui n’a jamais perçé au cinéma ou ailleurs tellement elle est inintéressante,,,,et qui aujourd’hui est ainsi mondialement connue
    2 le bonheur de Ségolène (c ‘est peut être elle qui a dirigé l’affaire ?)
    3 le soulagement du gros mou prostaté (qui peut plus rien faire même avec Viagra et qui d’un coup apparait comme un tombeur ,c’est bon pour son égo ), parce que ainsi il a pu détourner l’attention sur tous les sujets graves au profit de ce sujet nul
    4 le bonheur de la majorité des français abonnés à Closer, Voici , etc soit (allez je suis un peu large ): 80% des habitants de notre pauvre pays !
    Bon courage, moi gauche et droite tous nuls , je ne voterai plus jamais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− trois = 1

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>