Only nine months ! In what kind of state will France be after 6o months of Hollanderie !

Open Letter to Mr. Holland, proven impostor who was successfully elected President of the French Republic by accumulation of lies.

Monsieur,

To begin with, don’t expect me to give you  the smallest mark of respect, by calling you « Mr. President ». I have too much respect for this noble function to confuse it, even if only  in the space of this letter, with the usurper that you are.

As I did’nt vote for you, I have no personal remorse, which does not stop me from feeling sincerely sorry for all those who believed your lies and voted for you (apart from  the two « communities », who although they are in the minority), swear they are the unique object of all your attention .
Since then, nine months have passed and the number of people crushed by the extent of your wastes, injustices and abuses against France, is growing every day !
Nine months ! The time of a pregnancy, normally flowing into a happy event …

Unfortunately, we must recognize  that due to the frightening balance which is yours at this stage, it would be better that France aborted your nomination when it was still time !

You are the most cynical politician France has had to suffer in her whole history. Obviously your predecessors were not innocent and even less « angels », however you trounce them all in terms of lies and betrayal of citizens, including those who brought you to this position you had the presumption to covet, despite your lack of … EVERYTHING ! Because rather than make a list of what you are not and will never be, it would be quicker to list your qualities summarized in fact only by two little words: INANE and UNFIT, or to you use a vocabulary you can understand : INCAPABLE and SILLY !

Capture d’écran 2013-04-04 à 09.36.12

Just like your predecessor, so much criticised by yourself and your pals while you have  the same policies and even worse, you have betrayed your voters and all your fellow French citizens since yourself said with such a cynicism that motivates you, that you would be the President for all the French people, simply omitting from this statement it would principally concern all so-called French (on paper),  those who hate France and its citizens, and all those who by their wickedness can help you to demolish all these wonderful values for which France was far revered worldwide.
Today, you scorn so well this France, with your lousy dumb jokes, your inelegant suits, your fly half open, your thoughtless decisions so  totally foolish that we ordinary citizens of this country, after having laughed a lot at all the cartoons, caricatures and dubious jokes about you circulating on the Net , we can only cry for being stupid enough to let you assassinate our Nation without reacting more strongly.

Great specialty among french socialists .

Great specialty among french socialists .

 

Few examples from a non-exhaustive list and already such a long one that an article would not be enough:
– You do not have the necessary quality required for the ultimate polical level, in being surrounded by a capable staff that can assist you. Even in this you have done the opposite by hiring a fine bunch of bandits « in conflict with Justice » to speak in the hypocritelly correct way , and whose only skill is their haste to rob honest citizens.

- – Your Prime Minister has to spent most of his time on whistling to stop play and distributing red cards to his troops, as pathetic as himself. He pull and yon that government. This allows him from the top of his immeasurable stupidity to insult a taxpayer who has honestly earned his income (Gérard Depardieu *) unlike some leading politician who has led his department into bankruptcy ( Francois Hollande in Correze *)  and by so doing, managing to alienate and lose at the same time a substantial tax-payer.

- – Your Interior Minister excels in the compassion for the murderers and scorns victims and their families … He is also totally unable to bring order to our land, ignoring the growing number of non-right areas where his policies are being stoned…but instead leaves for Afghanistan here he shamelessly proposes the iad of our police to form their army. Monumental stupidity or cynicism ? I’m afraid that it is both my General !

– His alter ego, the Chancellor of the Exchequer (Garde des Sceaux in french), wallows in the most ignominious injustice by ignoring the most heinous crimes, of the descendants of colonizers (without whom she would live perhaps in a cabin) hiding blindly certain colonised people who do much worse today.

- – Your Minister of Productive Recovery, stoically bear this ridiculous name  you have given him as he is too busy in his fathomless arrogance on “giving lessons “to the big bosses of all kind of industries. If those are not angels, at least they have the talent to defend and advance our factories, which is not his case.

- – Your Housing Minister found nothing better than to burn the Catholic Church wishing  to commandeer some of her premises, without considering that  » Abbé Pierre », « Mother Teresa », « Sister Emmanuelle » … and many others , didn’t wait for her to provide  charity , a word she doesn’t  know, knowing only that « charity begins at home « .

- I said non-exhaustive list, so I’ll stop there, especially as whenever talking about you or your people for a long time makes me feel nauseated.  Because you, Mr. shabby, you are the reason for all this, and you are even very proud of it !
-

So enjoy mate, while there is still time, enjoy as much as you can, because I predict with the breakneck speed you conduct France to the ruin, you will not leave unscathed either. If unfortunately we cannot get rid of you first, be sure that we will drag you into the abyss with us.  Don’t think you can escape  by flying to the end of the world,  because we will block your escape with our own bodies if necessary.with our own bodies if necessary.

This letter will be accompanied by a copy of another one, browse on the Net for several weeks. It comes from a user who had the courage to sign it, relayed by the army of angry citizens that despite all your attempts today cannot be muzzled.
And if tomorrow I am taken to the court, or even directly “embastillée” (imprisoned) for insulting the « highest character of the state”, the French patriots will discover how far you can go in the ignominy, which in your case is limitless. .
I assume this risk, confident that with your « Minister of Justice » who empties the prisons of scum, vermin, murderers of all kinds, to lock up the citizens she hates without reason and without measure. I will be in good company … and there will be enough courageous patriots on the outside to form a violent revolution to purge the country of your humiliating and dangerous presence.

Mr. Self-proclaimed president normal, you are in fact unusually incompetent and dangerous for the French state and its citizens, and have done enough evil to date. It is time that we patriots regain the power, unduly snatched by your abuses.
Expect a commotion soon, it is not necessary to be a soothsayer nor a descendant of a prophetess , to make these without great risk of being wrong.

This will be my smiling conclusion, Mr. I do not salute.

Josiane Filio : 4 mars 2013

* Note of the translators = Tiresias & Chérinette
http://ripostelaique.com/neuf-mois-seulement-dans-quel-etat-sera-la-france-apres-60-mois-de-hollanderie.html

The hand-kissing had advantages

The hand-kissing had advantages

Capture d’écran 2013-04-02 à 16.58.16

La Vision du paradis sur terre n’est rien de plus qu’une descente aux enfers.

Traduction de l’article publié le 5 février 2013 dans le Sydney Morning Herald.

Les Islamistes parlent de restaurer la gloire du Califat, paradis terrestre islamique qui doit s’étendre sur le globe d’Istanbul à l’Indonésie.
Il développera le Bien et interdira le Mal en éliminant tout vice, et ceci sous la conduite d’un guide vertueux, selon le groupe Islamique : l’Eveil.
Bien loin d’être un paradis sur terre, c’est une vision barbare du Califat. Pour peu que quelqu’un soit tenté par cette vision, il faut considérer la réalité.
Illustration: John Shakespeare

La semaine dernière, l’armée française a mis en déroute avec succès les extrémistes islamiques qui avaient pris le contrôle du Nord Mali, nation sub-saharienne, qui pendant 20 ans jusqu’à l’an passé fut une démocratie pauvre mais stable.
Le Mali, avec sa fabuleuse antique cité de Tombouctou, est une ancienne colonie française dont la superficie est égale à deux fois celle de la France. Ainsi, les habitants du Mali qui ont été délivrés, sont désormais libres de raconter leur histoire et de quelle manière les islamistes lourdement armés a bord de leurs land cruisers,ont opéré le nettoyage des cahuttes de terre battue.

Voici donc de quelle façon les serviteurs auto-proclamés d’Allah ont délivré la glorieuse vision d’un califat épuré du vice quand ils en ont eu l’occasion. Les femmes ont été systématiquement réprimées et violemment maltraitées.                                               Salaka Djikke , âgée de 25 ans a été la cible de quatre membres de la police religieuse de Tombouctou pour avoir accepté un soir une promenade à l’arrière de la moto de son          « boyfriend ». Les quatre hommes ont commencé à l’invectiver en arabe, une langue que peu de personnes parlent dans cette ville, alors que l’un d’entre eux la giflait et l’autre lui donnait des coups de fouet. Comme elle l ‘a raconté au journal britannique the Independent « Je ne comprenais pas ce qu’ils me hurlaient et pourquoi ils me frappaient ». Djikke a été ensuite enfermée dans un bureau de la banque malienne de solidarité transformée par les islamistes en une sorte de prison par la police religieuse, entassée avec des dizaines d’autres femmes qui ne pouvaient pas s’allonger sur le sol de béton, juste s’asseoir. Leur crime était de ne pas porter le voile quand elles s’adressaient a des hommes célibataires.                                                                                                            Le châtiment de Djikke répond a la norme : 95 coups de fouet administrés sur la place du marché. Une autre femme de Tombouctou, Fadimata Alainchar, travaillant pour une organisation caritative a déclaré a CNN que les femmes qui refusaient de se couvrir le corps, comme l’ordonnaient les « militants » de la charia étaient emprisonnées ou violées. Naguère le panneau à l’entrée de la ville proclamait « Bienvenue à Tombouctou, la ville des 333 Saints », maintenant il proclame « Bienvenue à Tombouctou, porte de l’application de la charia ».
Des femmes qui portaient des lunettes ont signalé que les islamistes les leur ont confisquées. Des femmes ont été violées systématiquement.                              L’organisation américaine « Human Rights Watch » qui est sur place a témoigné que :  les victimes, les témoins et les membres des familles de victimes ont subi une vague d’enlèvements de femmes et de filles par des groupes armés. Les témoins ont rapporté qu’au moins 17 femmes et filles a compter de douze ans ont été enlevées par les rebelles. Une jeune fille de 14 ans a raconté a Human Watch Rights que six rebelles l’ont retenue captive à Gao et l’ont violée durant quatre jours.                                                                 Un résident de Tombouctou a déclaré qu’il avait vu 3 miliciens arabes arracher une fillette de douze ans à sa mère et la violer en bande dans un bâtiment abandonné.                     Un membre du bureau de la représentation spéciale de l’ONU sur la violence sexuelle durant les conflits a déclaré que « le viol a été toléré par les commandants supérieurs des militants comme une tactique pour soumettre les populations locales ». La chaine Bloomberg relate que « chaque soir un nouveau district est obligé de fournir aux rebelles un contingent de femmes et de jeunes filles. ».
Conformément à la charia, les militants imposent des amputations sommaires et la mort. En juillet dernier, dans une bourgade éloignée, du nom d’Aguelhok, CNN a rapporté que les islamistes ont enterré un homme et une femme dans deux trous, les ont lapidés à mort, au prétexte d’avoir commis l’adultère.
En octobre dernier, un homme accusé de vol a été attaché sur une chaise en place publique, et tandis que les islamistes lui sciaient le poignet avec une scie, il hurlait la grandeur d’Allah son bras massacré, c’est ainsi que l’a rapporté au New York Times, un médecin, le Docteur Ibrahim Maiga.
Un prédicateur islamique local, dont la famille avait habité durant sept siècles à Tombouctou, Mahalmoudou Tandina, a tenté de stopper cette brutalité sommaire, en portant à la cour islamique des piles d’ouvrages sur l’Islam , selon le New York times. Rien n’y a fait, l’Islam étant quoi qu’il en soit ce qu’ils disent et le journal d’ajouter « ils ne respectent pas le saint livre. Ils ne respectent rien d’autre que leurs propres désirs ».
Pourtant les islamistes prétendent à une authenticité transcendantale. Un des commissaires islamistes autoproclamés du Mali, Aliou Touré, affirmait en août dernier :   »Nous n’avons de compte à rendre à quiconque sur l’application de la charia. C’est ainsi que se pratique l’Islam depuis des milliers d’années « .
Ils ont enrôlés des enfants pour en faire des tueurs. Des centaines et vraisemblablement des milliers d’entre eux ont été achetés, puis enrégimentés comme enfants-soldats. Amnesty International a évoqué le cas d’un jeune de 16 ans vendu aux islamistes par un parent de son professeur. Le garçon était bourré de drogues pour le rendre plus docile. « Ils nous ont appris à tirer en visant le cœur ou les pieds. Avant le combat nous avons dû manger du riz mélangé avec une poudre blanche et une sauce avec une poudre rouge « . Nous avons eu également des piqûres. J’en ai eu trois. Après ces piqûres et après avoir mangé le riz mélangé à la poudre, j’étais comme un moteur de voiture, je pouvais tout faire pour mes maîtres. Je voyais nos ennemis comme des chiens et tout ce qu’il y avait dans mon esprit c’était de leur tirer dessus.
Les islamistes ont détruit les anciennes cultures et les anciens sites culturels. Ils ont attaqué les antiques sanctuaires et tombeaux de la règle la plus tolérante de l’islam celle du soufisme. Ils ont brûlé l’institut Ahmed Baba, bâtiment moderne qui abritait des documents inestimables datant du 13ème siècle, détruisant des milliers de documents originaux islamistes. « C’était l’une des plus importantes bibliothèque de manuscrits islamiques dans le monde », a déclaré Marie Rodet, professeur d’histoire africaine à la London school d’études orientales et africaines.
Telle est la vision du paradis sur terre que les islamistes imposent quand ils en ont la possibilité. Les talibans qui ont pris le contrôle d’un Afghanistan affaibli n’étaient pas les seuls.
Partout où un Etat semble vulnérable, le parasite de l’extrémisme islamiste surviendra pour gangréner tout le corps, faire ce qu’il a fait en Afghanistan, ce qu’il a essayé de faire au Sud des Philippines, en Somalie, en Algérie, au Mali.
Loin d’être un paradis terrestre, c’est une barbare vision du califat que la Fédération Internationale des droits de l’Homme a décrite au Mali comme « une descente aux enfers ».
Le danger n’est pas terminé, il est en cours de regroupement.


Peter Hartcher est Rédacteur en chef du Sydney Morning Herald en politique et à l’International.

Une bombe a retardement au coeur de l’Europe.

Article publié en anglais par The Economist, le 17 novembre 2012.                                       (Traduction de Tirésias).

 

 

La France et l’euro

Une  bombe à retardement au cœur de l’Europe.

Pourquoi la France risque de devenir  le plus grand danger pour la monnaie unique européenne.

La menace de l’effondrement de l’euro a diminué pour le moment, mais le réajustement de  la monnaie unique implique des années de douleur. La  contrainte des réformes et les coupes budgétaires sont drastiques en Grèce, au Portugal, en Espagne et en Italie,  tous ont connu cette semaine des grèves massives  et des affrontements avec la police . Mais un problème plus grave  se profile qui pourrait éclipser les précédents : la France.

Ce pays a toujours été au cœur de l’euro, comme de l’Union européenne. Le président François Mitterrand avait plaidé pour la monnaie unique parce qu’il espérait renforcer l’influence française dans l’UE qui sinon serait tombée sous l’emprise d’une Allemagne unifiée. La France a  bénéficié de l’euro : elle emprunte a des taux bas record et a évité les ennuis des pays de la Méditerranée. Pourtant, même avant mai, date a laquelle François Hollande est devenu le premier président socialiste élu depuis Mitterrand, la France avait cédé son leadership dans la crise de l’euro a l’ Allemagne. Et maintenant, son économie semble de plus en plus vulnérable.

Comme il apparaît dans le rapport spécial de cette publication , la France dispose encore de nombreux atouts, mais ses faiblesses ont été mises à nu par la crise de l’euro. Pendant des années, elle a perdu sa  compétitivité face a  l’Allemagne et la tendance s’est accélérée lorsque les Allemands ont réduit leurs coûts et engagés de grandes réformes. Sans la possibilité de dévaluer sa monnaie, la France a eu recours a des dépenses publiques et a de la dette. Même si d’autres pays de l’UE ont freiné la part de l’État, celle ci a grandi en France  au point de consommer près de 57% du PIB, proportion la plus élevée de la zone euro. En raison de l’échec d’équilibrer un simple budget depuis 1981, la dette publique est passée depuis de  22% du PIB  à plus de 90% aujourd’hui.

Le climat des affaires en France s’est également détérioré. Les entreprises françaises sont accablées par une réglementation du travail rigide,  par une  sévère régulation du marché,  des impôts exceptionnellement élevés et les des charges sociales sur les salaires les plus lourdes de la zone euro.  Sans surprise, les entreprises nouvelles sont rares. La France a moins de petites entreprises et de moyennes entreprises, moteurs actuels de croissance et d’emploi, que l’Allemagne, l’Italie ou la Grande-Bretagne. L’économie est stagnante,  elle peut basculer dans la récession au cours du trimestre et à peine croître l’an prochain. Plus de 10% de la population active, et plus de 25% des jeunes sont sans emploi. Le déficit du compte courant extérieur est passé d’un léger excédent en 1999  a l’un des plus importants déficits de la zone euro. En bref, un trop grand nombre d’entreprises françaises ne sont pas compétitives  et le gouvernement pléthorique du pays vit au-dessus de ses moyens.

 

Hollande aux abois

Avec pas mal d’audace et de la détermination, M. Hollande pourrait maintenant réformer la France. Son parti détient le pouvoir à l’Assemblée nationale  et dans presque toutes les régions. La gauche doit être mieux à même que la droite de persuader les syndicats à accepter le changement. M. Hollande a reconnu que la France manque de compétitivité. Et, fait encourageant, il a récemment promis de mettre en œuvre bon nombre des changements recommandés dans un nouveau rapport publié par l’homme d’affaires  Louis Gallois,  y compris la réduction du fardeau des charges sociales sur les entreprises. Le président veut rendre le marché du travail plus flexible. Cette semaine, il a même parlé de la taille excessive de l’Etat, promettant de « faire mieux, en dépensant moins ».

Pourtant, mis en regard de la gravité des problèmes économiques de la France, M. Hollande semble encore hésitant. Pourquoi les entreprises devraient le croire quand il met en avant  une série de mesures gauchisantes, y compris une taxe au taux de 75% supérieure au revenu du taux d’imposition,  une augmentation des taxes sur les entreprises,  sur la fortune, sur les plus-values et les dividendes, un salaire minimum plus élevé et une remise en cause partielle de l’âge de départ a la retraite préalablement accepté ? Pas étonnant que tant de futurs entrepreneurs parlent de quitter le pays.

Les gouvernements européens qui ont entrepris de grandes réformes l’ont fait parce qu’ils avaient un sens profond de la crise, parce que les électeurs croyaient qu’il n’y avait pas d’autre alternative et parce que les dirigeants politiques ont eu la conviction que le changement était inévitable. Rien de tout cela correspond a un portrait de  M. Hollande ou de  la France. Pendant la campagne électorale, M. Hollande  a très peu mentionné la nécessité d’une réforme favorable aux entreprises, concentrant  son discours plutôt sur la fin de l’austérité. Son Parti , le parti socialiste reste archaïque  et hostile au capitalisme: et a partir du moment ou il a commencé à mettre en garde quant à la compétitivité de la France, sa cote de popularité a plongé. Pire, la France s’évertue a viser une cible en mouvement. Tous les pays de la zone euro font des réformes structurelles, et surtout plus rapidement  et plus intensément  que  la France. Le FMI a récemment averti que la France risque d’être distancée par l’Italie et l’Espagne.

L’enjeu n’est pas seulement l’avenir de la France, mais celui de l’euro. M. Hollande a correctement harcelé Angela Merkel pour éviter de rendre l’austérité trop insupportable. Mais il s’est dissimulé derrière sa serviette quand il s’est agi de l’intégration politique nécessaire pour résoudre la crise de l’ euro. Il doit y avoir davantage de contrôle au niveau européen sur les politiques économiques nationales. La France a ratifié a contrecœur le récent pacte budgétaire qui donne a Bruxelles des  pouvoirs budgétaires accrus. Mais ni les élites  ni les électeurs ne sont prêts à accepter davantage de transferts de souveraineté, tout comme ils ne sont pas préparés pour de profondes réformes structurelles. Alors que la plupart des pays s’interrogent sur la part de souveraineté a laquelle ils devront renoncer, la France est résolument dans le déni de tout débat sur l’avenir de l’Europe.  M. Hollande s’est grièvement carbonisé  lorsque en 2005 les électeurs ont rejeté le traité constitutionnel de l’U.E, sachant que son parti (socialiste) s’était divisé sur la question. Une répétition de cette situation précipiterait la monnaie unique dans le chaos.

 

Trop important pour ne pas réussir?

Notre dernier rapport spécial sur un grand pays européen (en Juin 2011) concernait  l’échec de l’Italie à  se réformer avec Silvio Berlusconi, aux affaires. A la fin de l’année, il  en était  écarté et le changement commençait.  Jusqu’à présent, les investisseurs ont été indulgents pour la France, en effet, les taux d’intérêt à long terme ont un peu baissé. Mais tôt ou tard la monnaie va baisser. On ne peut  défier l’économie trop longtemps.

 

Sauf si  M. Hollande montre qu’il est véritablement engagé à changer le chemin de son pays tel que cela s’est pratiqué ces 30 dernières années, la France perdra la confiance des investisseurs et de l’Allemagne. Comme plusieurs pays de la zone euro l’ont éprouvé, le sentiment n’a pas lieu d’être dans des marchés  qui peuvent évoluer rapidement. La crise pourrait frapper dès l’année prochaine. Les précédents bouleversements monétaires européens ont souvent commencé ailleurs et finiront cette fois par engloutir la France, qui plus encore que l’Italie ou l’Espagne pourrait être le pays  où le sort de l’euro se décide. M. Hollande n’a pas beaucoup de temps pour désamorcer la bombe à retardement au cœur de l’Europe.

Article original en anglais :www.economist.com/news/leaders/21566640-why-france-could-become-biggest-danger-europes-single-currency-time-bomb-heart

Letter from Australia to Mr. Bernard-Henry Lévy so called great Specialist of Libya.

The desecration of war graves in Libya is no act of rebellion or nationalism or misguided ideology.
It is an act of barbarism, pure and simple.
To assault the final resting place of human beings who died in service of their country is the most grievous insult.
Yet the Allied troops whose graves were defiled were not just fighting for their homelands, they were fighting for the freedom of Libya herself.
Indeed, in 1941, Australian troops helped capture Benghazi and liberated thousands of local Bedouin and other Libyans imprisoned by the Italian occupiers. Now these same peoples are cursing the remains of their rescuers.
Nor is Australia’s aid to Libya confined to the history books. As is well known, one of Kevin Rudd’s most extraordinary achievements as foreign minister was to enforce the no fly zone over the country. That consolidated international support behind rebels and helped cripple the Gaddafi regime.
At the time questions were raised about whether one crackpot regime was simply being replaced by another and there were particular concerns about Muslim extremism taking further hold in the region.
Needless to say, these attacks do nothing to allay those concerns. In almost any circumstance the defiling of a grave is inexcusable. To defile the graves of those who sacrificed all for the country you live in is unforgivable.
It is now up to the new Libyan government to show that it is not captive to extremist interests and treat those responsible with the same contempt they have shown to Libya’s friends in freedom.

Germany’s Fingerspitzengefühl Deficit Risks World Crisis .

Wikipedia defines that wonderful German expression as « describing a great situational awareness, and the ability to respond most appropriately and tactfully. »

Imagine prostrate Greece thinking she deserves kid glove treatment considering her political leaders,’ all parties, lying for decades. Her upper echelon citizens demonstrating no patriotism, cheating their government.

Why should the Greeks be granted any leeway?

The country’s crushing history.

Skip over the first 1500 years of Greek civilization, we get enough of that from our museum visits or reading what Nietzsche thinks is owed the Greeks; forget stopping the conquest of the west by a despotic Persian empire outnumbered 9 to 1 at Marathon; let’s not bother with how Greek culture absorbed Rome’s eastern empire making it a Greek-speaking Byzantium that lasted over 1100 years; or how their Christian brothers of the west sacked the Christian capital of the east,Constantinople, hastening her fall in 1453, sparking the exodus of her scholars to western Europe. The happy coincidence of the appearance of Guttenberg’s press that same year igniting the renaissance.

Forget Socrates and Alexander and the Parthenon. That’s so long ago as to be irrelevant history, right?

Let’s get to modern times.

The Greeks were the first to cast off the yoke of 5 centuries of Ottoman enslavement of southwest Europe.

We recognize the damage to a black man’s psyche in America after 200 years of slavery. Imagine what 400 years did to the Greeks, how normal, necessary lying and cheating and bribing were to survival.

Greece fought against the Kaiser’s Germany in WW1 while Turkey did not, and at the Paris Peace conference was awarded much of the 3000-year Greek lands in Turkey. Which she promptly lost because the dumb, vain king (German) went for more at the urging of Lloyd George and Clemenceau.

Greeks haven’t talked about their genocide at the hands of modern Turkey. They lost hundreds of thousands in those well-documented Armenian death marches. And then there was the destruction of 700,000 Pontic Greeks on the Black Sea, and hundreds of thousands on Turkey’s Aegean coast.

As recently as 1955, thousands of Greeks were ethnically cleansed out of Istanbul.

World War Two. Greece’s demolition of Mussolini’s attempted invasion gave the Allies their first victory.

Then the Greeks fought the Germans to the death all the way to Crete and held up Hitler’s invasion of Russia, The Russians know, as does the German military how that contributed to Hitler’s failure in Russia.

Greece paid for that dearly. One-eighth of her population starved to death or was executed in reprisals for her relentless resistance. Payback the other way, in the form of German reparations payments for her destruction of that country never materialized. Maybe Greeks should consider the Euro bailout led by Germany as an installment payment on Germany’s debt?

And even as Greece was being liberated from the Nazi occupation, the Communist-led civil war broke out lasting 3 years, killing many more thousands.
Greeks didn’t stop fighting after that fratricide ended, sending the first foreign military contingents to join the Americans in Korea.

And all through those years her young people emigrated to chance building a better life as had so many throughout her history. To Germany as gastarbeiters, America as greasy Greeks slinging hamburgers or working on the railroads, or Australia as wogs. And yet look at the accomplishments of the children of these diaspora Greeks in each country. Matched only by the diaspora Jews.

And still her western allies think Greece petty when she fights to lose no more of her heritage. There was no Slavic language or people at the time of Alexander. He and his court spoke Greek. His teacher was Aristotle. Greeks are supposed to think it’s OK to give the name of Alexander’s kingdom to a non-Greek state?

Greece has been forced to spend the highest percentage of her GDP on defense of any country in the world, because she cannot be sure of her NATO allies help in the event of a Turkish invasion. Remember another batch of dumb Greek politicians and their Cyprus fiasco, and how Kissinger saw to it that Greece’s most important ally, the USA, sat on her hands and did nothing?

And yet Greek and Turkish friendship is not a hard sell to the young people of those countries. Check out college campuses in the USA, Canada, England or Germany, in which foreign students room together, are best friends, Greek and Turkish. We need to understand why that happens and why that must give hope, despite their long, tragic shared history.

You want to cut Greece’s deficit? Start by cutting defense spending by 90%.

Give the remainder to Israel and let her station her troops in Greece. Both are prisoners of their geography. Cutting defense would mean she doesn’t buy three more German atomic subs or 20 more French built ships. Dumb/corrupt Greek politicians? Or is it a form of blackmail?

Greece needs Europe to be as brilliant and generous as America when the Truman Doctrine saved that country and Turkey from Communism. Because Greece’s road to recovery will be long and painful.

Greece needs the strongest economy in Europe to remember its own history, not so beautiful: two world wars and a vicious holocaust.

Germany needs to remember that her economic recovery was not achieved by Germanic frugality and work ethic alone (the average Greek workweek is 33% longer).

Germany owns the record as the default champion of Europe, despite being bailed out after the second world war by its conquerors.

Germany, the country that cost the world so much pain and suffering and loss needs to copy American/Allied attitudes of generosity and compassion in dealing with Greece.

Greece’s pain inflicted on the rest of us today could be described as what in comparison to Germany’s?

There is no stain in the millennia of Greece’s history.

In fact it is that track record of accomplishment over 3500 years that encourages her people. And should make it possible for Germany and Europe to be as sensitive in the coming years as if possessing a little fingerspitzengefühl.

Only dumb politicians ignoring history would bet against this old, stubborn, proud people. « The Greeks took Troy because they never stopped trying » – Theocritus 254 BC. Nothing has changed. It’s a character trait to be admired and respected.

The Huffington Post
By Bill Tragos
Retired founder TBWA