Qu’est-il allé faire dans cette galère !

Le 31ème engagement de François Hollande : « J’ouvrirai le droit au mariage et a l’adoption aux couples homosexuels », va lui pourrir son année 2013 et vraisemblablement dégrader davantage son image pour le restant de son quinquennat.

La mobilisation qui s’effectue va bien au delà des réticences que les socialistes pouvaient en attendre, le pays profond commence a comprendre que la philosophie du programme des socialistes conduit a l’avilissement de l’être humain, a la renonciation de notre identité, et en la croyance que si tout est possible, aucune limite n’est irrecevable.
Les manifestants du 27 janvier dernier, sous le fallacieux prétexte du droit a l’amour, n’ont fait qu’accentuer le rejet de leur cause. Le côté folklorique va déranger compte tenu de la gravité de la question. Etait-il, par exemple, utile de faire défiler des travestis échappés des cabarets parisiens pour s’accoutrer en bonnes sœurs ou des enfants portant des pancartes ordurières. Ne mentionnons pas la pauvreté et la bassesse de certains slogans, leur cause va être entendue et bien au delà de leurs expectatives. Ces mascarades vulgaires, ces slogans orduriers, la non consistance des arguments et l’irrespect religieux focalisé sur une seule religion, vont avoir exactement l’effet inverse quant aux espoirs de ces pitoyables marcheurs. Il est a gager que le chiffre de 53% de partisans du mariage pour tous est au dessus de la réalité du pays, ne parlons même pas de l’adoption encore moins de la procréation médicalement assistée.

C’est une manifestation parisienne de gay-pride, de marche des fiertés, des libertés, de tout ce que vous voudrez dans l’appellation, mais pas une marche de défense et de promotion de la famille homo-parentale. Réunir 200.000 personnes à Paris, sous les auspices d’une mairie ouvertement partisane et favorable a cette cause, sachant que la plus forte concentration homosexuelle de France se trouve dans quelques arrondissements centraux de la capitale, ce que benoitement et stupidement a reconnu l’ex-ministre Bachelot, ne relève pas de l’exploit. L’argent déversé par le milliardaire têtu, Pierre Bergé , premier bailleur de fonds du président Hollande, ne pourra sempiternellement pas s’opposer a l’afflux de dons que devraient recevoir en flux constant, les opposants. Leur volonté de ne baisser les bras en aucun cas sera leur garantie de l’emporter. Peu importe les comptes-rendus des officines gouvernementaux et les reportages fallacieux des chaines de télévision au garde à vous.

Toutes choses confondues, cela n’augure rien de bon pour l’avenir de cet engagement de campagne. Hollande en mangera son chapeau, soit il recule et les banderoles étaient explicites pour lui, soit il poursuit dans cet entêtement mais son quinquennat sera marqué du sceau indélébile, celui d’avoir réussi a diviser les français sur un sujet majeur : la famille. Si dans ce pays on ne touche pas a un pote comment peut-on penser toucher a la sacro sainte famille.

Une formidable contestation prend forme petit a petit et le pays réel ose doucement, lentement mais sûrement se réveiller pour enfin s’opposer « aux élites » qui depuis trente années se cooptent, se protègent, et accaparent postes, prébendes et sinécures au gouvernement, en assemblées, conseils, chaines de télévision, syndicats, organismes subventionnés et la liste en est interminable.

L’homophobie que l’on prétend combattre peut par ces outrances réapparaitre, mais elle sera encore plus forte si par malheur le président, le gouvernement et son garde des sceaux passaient outre une volonté populaire grandissante. Il y a encore en France un vieux fond de conscience morale qui exprime son refus a établir une nouvelle norme en matière de famille, de filiation et de transmission. Ce n’est pas parce qu’il existe dans des pays démocratiques développés et les Etats Unis en sont la plus triste illustration, un droit d’avoir un enfant, que la France se devrait d’en prendre le même chemin. « Il importe de distinguer un enfant que l’on fait d’un enfant que l’on fait faire. Quand un couple fait un enfant, l’enfant est une personne. Le fait de faire un enfant se passant entre des personnes qui s’aiment et pour qui l’enfant n’est pas une marchandise ni l’objet d’un trafic. Quand on fait faire un enfant par un tiers, l’enfant n’est plus une personne, mais un objet, voire une marchandise dans un trafic. Témoin le fait de louer le ventre d’une mère porteuse ou les services d’un géniteur. (Bertrand Vergely) ». Admirablement résumé par Pierre Bergé :« Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler a l’usine, quelle différence ? »

Le grand malheur pour François Hollande, c’est qu’il n’avait nullement besoin de se fourvoyer dans ce débat. Le pays en proie a une crise identitaire, morale et économique n’est pas mûr pour accepter qu’une donnée naturelle (union d’un homme et d’une femme pour faire un enfant) soit bouleversée par un projet de loi. La loi ne peut pas tout, l’impossibilité pour un couple homosexuel d’avoir un enfant ne peut être contourné par une loi de circonstance pour des cas particuliers, particulièrement revendicatifs.

Ce samedi 2 février allez manifester devant vos préfectures.

le mariage gay ou la dictature de la confusion ‎ Bertrand VERGELY

Je profite de cette chronique pour saluer Virginie Tellenne ( alias Frijide Barjot), cette femme est FOR-MI-DABLE et je vous invite a regarder cette vidéo qui n’a certainement pas été relayée par les médias, elle y donne plus de détails sur son rendez-vous a l’Elysée.
Elle est bien loin de la description caricaturale et haineuse qu’on lui prête.
//www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=oihzwJT9Fv4
D’autres videos que vous trouverez sur ce site : //www.cosetteetgavroche.fr/-etats-generaux-de-l-enfant-
donnent la mesure de l’enjeu.

ET SURTOUT NE MANQUEZ PAS CETTE INTERVENTION D’UN DEPUTE ISSU DE LA GAUCHE : IL MERITE DE LAISSER UN NOM DANS L’HISTOIRE: M. Bruno Nestor Azérot:

Un écran de fumée pour cacher la forêt.

Le ridicule ne tue pas, du moins pas encore. Alors M. Hollande on ne vous a pas appris a compter a la Cour du même nom ? 340.000, 800.000, Le million, le million, le million waouh, voire 1.300.000 jack-pot, pour vous c’est du pareil au même, du kif kif comme disent vos potes de là bas, c’est juste du consistant.
Mais vous, flasque petit bonhomme, mou et incohérent, la consistance c’est tout ce que vous n’êtes pas, hormis les mets que vous ingurgitez a nos frais dans des gueuletons de préfecture et maintenant sous les ors de la République.
Non seulement vous mentez a votre bon peuple, mais en plus vous vous foutez ouvertement de sa gueule.
Comme par hasard deux jours avant une manifestation annoncée depuis des semaines, vous faites le Tartarin, 2500 militaires, sont envoyés au Mali, ils ont dû faire leurs classes en Afghanistan d’où soit dit en passant nous devions être partis pour la Saint Sylvestre , pardon le nouvel an. Et pour ces 2500 clanpins, 100 morts djihadistes, c’est merveilleux, avec 1 perte en homme seulement chez vos Rambos. Quelle magie des chiffres.
Oui vous vous foutez de notre gueule, comme par hasard il y avait urgence a défendre Kona et Bamako, cela fait deux mois qu’il y avait urgence, comme par hasard il y avait urgence a intervenir pour libérer un otage, soit vous saviez qu’il était passé ad patres et là c’était balivernes, soit il était encore vivant et là vous portez sur vos petites épaules son exécution a terme, et pour faire bonne mesure, pris d’une envie pressante, le 10 janvier, d’en découdre vous nous offrez une entrée en guerre dans cette ancienne colonie le Mali, qui a l’entendre ne trouve rien de mieux que d’appeler au secours ses « anciens exploiteurs, bourreaux , profiteurs, charognards….
Attendons de voir les représailles, elles ne sauront tarder !
On préfère mourir de rire a entendre les radios-trottoirs des journalistes suce-babouches a qui vous devez tant, prendre le pouls de la population malienne émigrée a Montreuil, Sarcelles ou La Garenne, pour eux vous êtes le grand homme, leur sauveur, François l’Africain, et l’on s’étonne que votre étendard n’entraine pas derrière lui ces affamés de paix qui trouvent normal que nos soldats plutôt qu’eux mêmes libèrent une fois de plus aux frais des français, leur patrie tant aimée, LE MALI.
Mais il y avait surtout grande urgence a déployer un rideau de fumée pour cacher le mécontentement que votre seul fait d’exister révèle. Petit a petit vos faux-fuyants, vos mensonges, vos manipulations vous reviendront au visage, les cohortes de français qui se lèvent et qui marchent, marchent contre vous et non plus contre le mariage ou le non-mariage d’une catégorie de nos concitoyens, ils marchent contre votre arrogance et celle de ces petits messieurs-dames gavés par la République bonne fille, nourris par nos impôts, assis sur des privilèges indignes d’une démocratie occidentale du XXI° siècle.
Vous le savez, il y avait plus d’un million en plein janvier, de français qui jamais ne se manifestent pour crier leur frustration, ils seront trois fois plus, cinq, dix fois plus, je le souhaite, pour vous invectiver quand votre temps sera venu de….te casser pôvre con.

Voici « 340.000″ manifestants, (chiffre du gouvernement) rassemblés sur le Champ de Mars… on se marre.


ils battent le pavé un 13 janvier….


QU’EN SERA T’IL SI CE CHIFFRE VENAIT A ETRE MULTIPLIE PAR 3. ???
En réalité 1.300.000 manifestants est le chiffre qui circule sur le net, fuite des R.G.

Il faut se méfier de la France bien élevée : Gabrielle Cluzel in www.bvoltaire.fr
Le Gazon maudit : article de Gabrielle Cluzel même média.

Fabrice Lucchini se lâche sur la 5 – C à vous

Voeux d’hiver -

Chers Lecteurs de Tirésias,

Je vous adresse mes voeux à tous, dans la joie de Noël, dans la bienveillance de nos vieilles églises, de leurs jolis clochers et dans l’éclat de nos verts sapins.

Je souhaiterai aux lâches fossoyeurs de ces belles traditions (et pour me conformer à leurs instructions) de bonnes fêtes d’hiver, de frimaire, de nivôse, de pluviôse, mais qu’il leur soit bien rude et long. Et comme je suis un citoyen respectueux, je les adresserai par ordre protocolaire au Président Normal, à sa sevignesque concubine, à son
excellemment médiocre Premier Ministre, à ses cocasses Ministres (chabadabada-chabadabada), sans oublier les baveux, cire-pompes, courtisans et prébendiers d’un système népotique a bout de souffle.

Que 2013 fasse tomber leurs masques, dévoile leurs magouilles et bassesses, leurs mensonges éhontés, leur cynisme et leur grossièreté et finisse par révéler le misérable travail de sape qu’ils ont entrepris à l’égard de notre pays.

J’adresse donc des voeux tous particuliers à la vaste famille Hollande, maitresses et enfants compris, à la famille Bartolone, notamment à Véronique, à la famille Khiari, Ariza la mère et Amin son fils, à monsieur Anthony Simati en espérant que le Père Noël lui apportera un petit colis là où il se trouve, à Mesdames et Messieurs les ministres Duflot,  Taubira, Cahuzac et aux anciens ministres Lang et Strauss-Kahn, sans oublier la liste des faux culs de la presse écrite, parlée et surtout télévisuelle qui ont caché des turpitudes dont nous ne mentionnons que la partie immergée. Si j’ai oublié quelques Excellences, Messieurs Guerini, Kucheida, Mesdames Sylvie Andrieux, Florence Lamblin et de nombreux autres, celles-ci du Pas de Calais aux Bouches du Rhone en passant par Paris m’excuseront, l’actualité se rappellera certainement a eux.

En cadeau veuillez trouver ces liens et vidéos:

Une Investiture SOBRE…
leurs petites étrennes
Duflot a la rue.
Dunkerque-le-president-de-sos-racisme-condamne-a-8-ia37b0n622094
Président de S.O.S. racisme condamné
La presse des faux culs
avantage fiscal des journalistes
Madame Bartolone a l’Assemblée
Abus de confiance
Népotisme a l’EPAD
Logement social
Logement social de Madame Taubira
Mediapart/Cahuzac
Cahuzac/Gonelle
Affaire Verdin/Lang
Guérini Kucheida
Florence Lamblin
Sylvie Andrieux

 

Djihad de Merah vu par le journal « The Australian »

ECRIT PAR GREG SHERIDAN, REDACTEUR INTERNATIONAL The Australian March 31, 2012 12:00AM


Considérons un moment le jeune djihadiste de 23 ans, Mohamed Merah. Français d’origine algérienne, il a exécuté trois soldats français, deux d’origine maghrébine, le troisième antillais au motif de venger les actions des militaires français en Afghanistan. Il a déclaré a une des victimes : « Tu as tué mes frères, je te tue ». Par la suite se rendant a une modeste école juive dans un quartier paisible de la classe moyenne en banlieue de Toulouse ou il tire sur un rabbin et ses deux jeunes fils, il se rue ensuite sur une fillette de huit ans qu’il attrape, tient par les cheveux tout en rechargeant son arme et exécute d’une balle dans la tête.
Tout cela filmé par ses soins.
Plus tard au cours du siège policier de 32 heures, qui finalement s’est terminé par la mort qu’il souhaitait, Merah déclarait a la police qu’il avait agi pour venger les enfants palestiniens tués par les Israéliens.
Que savons nous d’autre sur Merah ? Nous savons qu’il s’est rendu en Afghanistan en 2010 et en diverses autres pays du Moyen-Orient. L’an dernier, il a passé deux mois au Pakistan et affirme a la police avoir été entrainé par Al-Qaïda au Waziristan,sanctuaire tribal pour les terroristes djihadistes internationaux. Il affirme aussi qu’ Al-Qaida lui a remis de l’argent.
Quoi d’autre, son beau-père a été emprisonné en Syrie pour y avoir dirigé une officine d’Al-Qaida, et condamné a Toulouse pour avoir recruté des combattants qui rejoignaient Al-Qaida en Irak. Le frère de Merah, lui est accusé de complicité dans les meurtres et affirme combien il est fier de son frère.
L’interprétation de la gauche libérale est de dire que si les actes de Merah sont méprisables, il est en réalité une victime qui a été marginalisée en France par son « background ».
L’interprétation la plus célèbre et importante provient de Tariq Ramadan, professeur d’études islamiques à l’Université d’Oxford, souvent salué comme une sorte d’islamiste modéré.
Ce dernier n’a pas soutenu ou justifié les meurtres de Merad, mais il écrit : « l’histoire de Mohamed Merad oblige la France a se regarder dans un miroir, il finit sans réelle conviction comme djihadiste apres avoir été un citoyen privé de réelle dignité, un adolescent qui a trop vite grandi, chômeur en perdition, au cœur tendre mais dérangé et incohérent ».
Tariq Ramadan écrivait également : « Sa pensée politique est celle d’un jeune homme ni imprégné par les valeurs de l’islam ni poussé au racisme et a l’antisémitisme. »
A l’opposé de cette interprétation, celle du journal le Figaro : « le terroriste a voulu manifester sa haine pour la France en ciblant l’armée et l’école, il a été soutenu par sa famille et probablement aussi par un réseau. Ce monstre est la création d’une contre-culture des banlieues qui s’est aliénée notre pays sur des bases légales.
Il est trop facile d’avaler une fois de plus l’éternel sermon des sociologues ou des démographes qui s’ils admettent au global cet isolement, sont trop heureux de rendre uniquement l’état responsable de cette situation.
Les difficultés sociales ne justifient pas l’amertume ressentie par cette contre-culture et sa lutte pour la domination….La France terrorisée est assise au sommet d’un volcan. »
La grande différence entre ces deux interprétations c’est que celle du journal Le Figaro est compatible avec les faits, celle de Tariq Ramadan relève purement de la fantaisie.
En quoi les meurtres de Merah diffèrent de ceux d’Anders Breivik en Norvège ou de ceux du sergent américain en afghanistan ?
Dans la mesure ou Breivik est cohérent dans son extrémisme de droite, il ressemble a Merah. Très peu de ces officines d’extrême droite parviennent a produire des terroristes compétents et leurs bases de soutien sont minuscules. Le sergent américain, lui sera jugé en due forme, tout montre que l’institution militaire américaine condamne les actes commis par un des siens, la famille de Breivik l’a renié, la famille de l’américain va certainement faire de même
Les actes de Merah sont de toute autre nature. Bien que beaucoup plus meurtriers qu’a l’ordinaire, ils sont le résultat d’une énorme vague de violence antisémite dont la quasi totalité provient de la communauté musulmane de France et qui s’est répandue dans le pays durant les quinze dernières années. Diaboliser Israel d’une manière insensée en fait partie.
Evidemment, la grande majorité des six millions et quelque de musulmans de France ne se livrent pas a la violence antisémite. La grande majorité des musulmans dans les sociétés occidentales sont respectueux de la loi, mais la minorité qui fait sienne l’interprétation djihadiste est fâcheusement importante.
Ceci est du parce que beaucoup si ce n’est la plupart des interprétations traditionnelles de l’Islam contenues dans leur cosmologie présentent une vision de l’Occident essentiellement négative, sinon hostile.
Les services de sécurité européens estiment que le « djihad sans leader » est une menace nouvelle et croissante. Les forces de sécurité occidentales ont eu tellement de succès dans la traque, l’arrestation des comploteurs d’Al-Qaïda, que le mouvement djihadiste mondial a du s’adapter et mettre l’accent sur une formation rapide de recrues issues des sociétés occidentales en les réexpédiant pour agir de leur propre chef et non en cellules d’endoctrinement.
C’est un handicap pour les forces de police occidentales.
Qu’auraient dit les défenseurs des libertés civiles si la police avait tenté de prendre toute mesure préventive a l’égard de Merah avant qu’il ne commette ses meurtres sur la base de ses fréquentations ou de l’utilisation d’internet ? C’est impossible.
Rien ne fait penser que Merah fut dérangé ou particulièrement isolé. Il a voyagé facilement au Moyen-Orient, il avait une relation étroite avec sa famille. Il est plus que probable, comme c’est le cas avec la grande majorité des meurtriers djihadistes qu’il ait eu un engagement rationnel dans la mouvance de l’idéologie djihadiste islamiste.
La France a en Europe la plus importante population musulmane. Nombreux sont ceux qui sont arrivés en France en tant que demandeurs d’asile. Partout en Europe, les frères musulmans y ont trouvé un asile contre les persécutions issues des pays d’Afrique du Nord * puis mettant en place ces organisations en Europe.
L’échec des populations du nord de l’Afrique a s’intégrer dans l’Europe est comparable a la situation de nombreux pakistanais au Royaume Uni, et l’on ne peut blâmer principalement la société d’accueil. Chinois, Indiens et autres immigrants s’intègrent avec succès.
Ce qui est clair, c’est qu’en Europe il ya eu une vaste immigration musulmane non réglementée, sous le pretexte de demande d’asile et qui est un échec catastrophique.
Le Président français, Nicolas Sarkozy, n’a qu’a peine reconnu le lien évident entre immigration et criminalité.
En revanche, en Australie, l’immigration a été très réussie, principalement pour avoir été faite sur des bases légales et ordonnées.
Depuis que le parti travailliste a abroger la « Pacific Solution »** de John Howard, presque 16 000 personnes sont rentrées en Australie sur des bateaux illégaux, la majorité d’entre eux musulmans issus de pays a fortes traditions de l’extrémisme islamique.
Certains sont accusés en Australie d’infractions relatives au terrorisme et sont venus sous couvert d’un statut de réfugié et de programme humanitaire.
Le désir du public australien de stopper cet afflux est tout a fait rationnel et sensé et nullement raciste.
Si par le regroupement familial, chacun de ces 16000 émigrants font venir 3 autres personnes, c’est plus de 65 000 personnes non choisies par notre programme d’immigration qui afflueront.
Bien qu’il y ait eu une baisse marginale de ce flux l’année dernière, plus l’accès sera aisé, plus ils seront nombreux.
Le phénomène des demandeurs d’asile en Europe a été un lamentable échec qui a suscité une nouvelle souche sauvage de l’antisémitisme, un comportement anti-social, l’aliénation et le terrorisme dans ce continent.
Le problème est beaucoup plus faible en Australie, mais c’est de la folie pour nous de répéter l’erreur historique de l’Europe.

Greg SHERIDAN
Foreign Editor
The Australian : 31 avril 2012
Traduction : Tirésias

• Entendons : Egypte-Lybie-Tunisie-Maroc-Algérie : note du traducteur.
** Une politique nommée Pacific Solution a permis de conclure des accords avec les gouvernements de républiques appauvries du Pacifique, l’île de Nauru et la Papouasie Nouvelle-Guinée. En échange de rétributions financières, des centres de détention ont été ouverts sur leur territoire de telle sorte que les bateaux approchant le continent australien ne puissent pas atteindre ses côtes et soient systématiquement détournés sur d’autres îles.