Le Bon Sens A Portée De Bulletin.

Il est tout de même étonnant de voir que la candidate du Front National est stigmatisée en toutes occasions, réduite a des procès d’intention permanents, a une suspicion et une caricature si loin de la réalité.
Nombreux sont ceux qui auraient souhaité la voir se frotter les mains parce que « le français » Mohamed Merah, (son nom sera évidemment béni par les Islamistes qui nous environnent et qui se chargeront de le faire et de le faire savoir), est d’origine algérienne, elle a fait preuve d’une retenue, d’une intelligence et d’une clairvoyance que nous souhaiterions a toute la classe politique.
C’est une grosse claque pour les si bien pensants de la goche parisienne cette goche caviar qui tient la presse et envahit les écrans, qui a longueur d’année nous instille sa façon de voir, qui se fait un plaisir de désinformer et de culpabiliser un pays entier qui n’en demande certes pas tant, et qui fait semblant de découvrir que la terreur islamiste est a nos portes, les mêmes causes, immigration non contrôlée, perte d’identité, refus de l’autorité de l’état, de l’école etc… produisent les mêmes effets, la déconsidération de toute une génération de politiciens, de leurs relais et de leurs discours. La sécurité et la lutte contre le terrorisme islamique que l’on souhaitait a tout niveau occulter reviennent en force au devant de la scène française.
On devrait s’amuser rétrospectivement a relire les titres de certains journaux, ceux qui sont censés porter la bonne parole socialiste, du moins les plus connus, Libération, et Le Monde faisons grâce des autres quotidiens et hebdomadaires.
Libération : Contre le tueur et contre la montre : Parasitée par les interventions de Claude Guéant, l’enquête sur les meurtres de Toulouse menée par 200 officiers de police judiciaire épluche de très maigres indices. (le 20 mars).
Toujours dans Libération du même 20 mars :
Tueur de Toulouse :Il est animé par la «haine et entraîné au ti
Sans connaître le mobile exact de ce «nettoyeur» (terme militaire, note de Tirésias), les policiers privilégient désormais la piste de «l’extrême droite» ou «de l’islamisme violent». Selon un commissaire, le profil de cet homme, «sa maîtrise des armes, son sang-froid exceptionnel, son habileté à piloter une moto et son côté anti-Arabes, anti-Noirs et anti-Juifs» oriente les recherches vers «un militaire», ancien ou en service, «ou un paramilitaire, un fondu d’un groupuscule néonazi entraîné au tir». Remarquez comme la description est insidieuse…..(note de Tirésias).
Encore mieux dans Le Monde qui sous son couvert de sérieux prend a témoin la presse mondiale :
Le drame de Toulouse interpelle la presse mondiale, et rebelote pour la piste néo-nazie (note de Tirésias).
LA PISTE NÉONAZIE :Le Monde- 20 mars.
Le caractère antisémite de l’attaque de Toulouse est particulièrement souligné dans la presse européenne. Le journal allemand Die Welt se demande s’il s’agit d’ “un événement français » ou européen. « Personne ne doit croire que l’Allemagne est immunisée contre de tels crimes », prévient aussi le journal.
De son côté, Javier Valenzuela s’exerce à l’art de la comparaison sur son blog »Crónica negra », hébergé par le quotidien espagnol El País : « Si la motivation raciste du serial killer (…) se confirme, [la France] s’ajoutera à la liste des pays qui ont, ces derniers temps, souffert dans leur chair de la violence antisémite, islamophobe et xénophobe en Europe… » Et de citer la tuerie d’Anders Behring Breivik en Norvège, la découverte en Allemagne des assassins néonazis d’immigrants turcs à la mi-novembre, ou encore, en Italie, le meurtre de deux vendeurs ambulants sénégalais par un militant d’extrême droite en décembre.
Voila c’est dit, la caution de la presse étrangère autorise Le Monde a faire croire en un raccourci insinuateur que ces actes antisémites, islamophobes et xénophobes ne viennent que de néo-nationaux-socialistes (nazis), sans pour autant envisager que la peste verte ralliée a son croissant remplace désormais la croix gammée. Les exemples sont choisis avec soin néo-nazis allemands, norvégiens et italiens et pour faire bonne mesure, maintenant les français.

Cela en est écœurant,ces mensonges, ces a peu près et toutes ces élucubrations qui sont ensuite relayées par les copains des télévisions et des radios infestées par la même bien-pensance par la même mauvaise foi, parce qu’ils se partagent les émissions, les postes, les passe-droits et les coucheries sont maintenant de trop. Un seul mot d’ordre, ne dites que ce qu’il faut dire, ne dévoilez que ce qui est acceptable, la marmite est prête a exploser, couvrez la .

A t’on lu dans les quotidiens français ce que Merah a filmé durant ses meurtres ? Non, mais les journaux anglo-saxons donnent les détails, et c’est ignoble.
A t’on vraiment entendu les voix des imams des mosquées présentes sur le territoire français pour condamner sans ambiguïté ces actes odieux, perpétrés, il faut le dire, par quelqu’un qui se réclame d’une religion a laquelle on donne pignon sur rue.
Le silence de S.O.S. racisme, MM Harlem Désir et Sopo sont pourtant habitués des plateaux, est assourdissant.
Non et pire, a l’ignoble s’ajoute l’abject, on lui trouve des excuses, il était « très gentil, sans problèmes , etc… bla bla bla » encore mieux une professeur d’une école de Rouen ose demander une minute de silence a ses élèves en mémoire du monstre, son exemple sera suivi, l’éducation nationale baisse toujours les bras après avoir fait de grands moulinets .
Nul besoin d’être devin pour affirmer que bientôt, il y aura une marche du souvenir pour Mohamed Merah et un comité de soutien au frère en garde a vue. Attendons nous a davantage, puisque la famille veut porter plainte contre la France.

Mais finalement ce qu’il ya peut être de salutaire dans ce drame, c’est de montrer que la France est maintenant tombée si bas qu’elle peut soit ne plus se relever et dans ce cas faisons confiance allah gauche, allah langue de bois, a leurs relais médiatiques, mais ils le paieront, tous, un jour ou l’autre très cher, malheureusement nous tous avec eux.
L’autre option est celle d’un sursaut, un grand pays ne peut accepter d’aller sciemment dans le mur, Nicolas Sarkozy a t’il mesuré la responsabilité qui lui incombe ? N’ayant pas le couperet d’une nouvelle élection, il peut enfin être en mesure d’appliquer des réformes drastiques pour la survie de notre pays, ce que son mollasson de prédécesseur n’a jamais eu le courage d’effectuer tant il a diabolisé jusque dans son propre camp celles et ceux qui auraient été prêts a les mettre en place : « Je croyais qu’il était (Chirac) du marbre dont on fait les statues. En réalité il est de la faïence dont on fait les bidets. » Marie-France Garaud dixit.

Nous essaierons de répondre a ces questions avec l’aide de vos commentaires,mais en attendant nous vous invitons a regarder cette video sans préjugés, sans les œillères et le parti-pris systématique de censure, de dénigrement de ceux qui tentent dans notre démocratie de caricaturer cette analyse et cette voix.

CENTENAIRE A L’ETRANGER !!!

L’Algérie, le pays où on vit le plus longtemps : 100 ans et +?

Intéressante découverte faite par la Cour des comptes qui, en épluchant les comptes de la CNAV (caisse nationale d’assurances vieillesse): l’organisme qui paye les retraites a constaté que le nombre de retraités centenaires algériens était particulièrement important.
Ce nombre est même supérieur au total des centenaires recensés par l’état-civil en Algérie.
Rolande Ruellan, présidente de la 6e chambre de la Cour des comptes, qui a présenté le 9 juillet dernier un rapport sur la fraude sociale devant une commission parlementaire, reconnait le problème : « Il y a des retraités qui ne meurent plus dans les pays étrangers ! » dit-elle, insistant, en particulier, sur le nombre de retraités centenaires algériens.
Pourquoi ? Comment ? C’est ce qu’a tenté de savoir la commission.
« Il suffit de ne pas déclarer à la caisse de retraite le décès de l’ayant-droit » précise la magistrate. « Mais il n’y a pas de contrôle ? » s’étonne un membre de la commission.
« En Algérie, nous n’en avons pas les moyens. Il faudrait mettre des contrôleurs itinérants dans tous les pays. Ce n’est pas évident », souligne-t-elle.
En résumé clair : les Algériens bi-nationaux, ayant travaillé en France deviennent immortels à partir du moment où ils se retirent en Algérie pour leur retraite!!!
Ce sont leurs enfants, voire leurs petits-enfants, qui continuent à percevoir la pension de retraite, bien après leur décès ! Et il ne faut évidemment pas compter sur les autorités algériennes pour faire la chasse aux fraudeurs.
On peut s’étonner, tout de même, qu’un organisme comme la CNAV qui verse chaque année 4 milliards d’euros de retraite à l’étranger, dont 1 milliard pour l’Algérie, ne soit pas en mesure d’effectuer un minimum de vérifications :
– soit en demandant, tous les deux ans par exemple, aux bénéficiaires de donner une preuve de leur existence, comme cela se fait en France pour les professions libérales, notamment ;
– soit, en les invitant à se présenter dans les consulats de France pour percevoir leurs pensions (plus compliqué peut-être … mais après tout pour percevoir la pension rien n’est impossible … surtout pour leurs enfants qui ne manqueront pas d’accompagner leurs vieux … pour récupérer une partie de la pension due et perçue …normalement).
Alors que le dossier des retraites est toujours au coeur des préoccupations des Français, il serait bon que nos gouvernants se penchent aussi sur cette question …
Et qu’en pensent les « braves » syndicats ….. Là, ils n’ont pas réagi…on ne les a pas entendus …..
Quand on vous dit que les syndicats … ou les élus responsables (notamment nos « super » ministres de gauche ou de droite car ce problème ne date pas d’hier ….) nous prennent pour des i m b é c i l e s !
(Pour information je vous invite a regarder la video ci-jointe, Nationalité Française, elle est assez édifiante, reprise de l’article Chronique d’un racisme ordinaire) :
Nationalité Française

La dernière leçon de Nikos Kazantzakis 6 mai 1955

Nikos KAZANTZAKIS (1883 – 1957) , écrivain et homme politique grec.                         Dans cet interview en français, certainement un des derniers de cet immense auteur, l’analyse de l’âme grecque, du courage de ce peuple face aux adversités reste encore d’actualité.                               Kazantzakis était un véritable homme d’action, mais il savait rester modeste. Aucune commune mesure avec les faux philosophes-baroudeurs cernés par les caméras et  autres photographes stipendiés.                                                                                               Sa vie fut exemplaire, ses romans admirables. Qui n’a pas lu ou vu « Zorba le Grec », lisez ou relisez « Le Christ recrucifié « . Et écoutez ce testament d’un très grand Monsieur.

 

Tombe de N. Kazantzákis à Héraklion, avec pour épitaphe : « Je n’espère rien, je ne crains rien, je suis libre. »

 

 

الله أكبر، لا يوجد سوى إله واحد Ou de la façon d’être pigeonné…

Franchement il n’y a guère besoin d’être devin pour prédire que les printemps arabes vont se transformer en un glacis islamiste.

C’est plutôt inattendu d’imaginer qu’un long hiver risque de s’éterniser sur les rivages ensoleillés de la Méditerranée.

Chers Européens trop prospères néanmoins suffisamment stupides pour écouter les sirènes mielleuses qui vous susurrent que tout va bien, que demain sera meilleur et qu’après demain, vos efforts ayant portés leurs fruits vous serez dans une situation assainie, seriez vous devenus des débiles lobotomisés !                                                         Vos technocrates incultes de Bruxelles ayant fait fi de l’histoire et de la géographie de cette excroissance de l’Asie, située a quelques encablures de l’Afrique vous êtes maintenant en passe de vouloir vous protéger de futurs déferlements en mettant aux avant postes vos défenseurs les plus faibles : la Grèce, l’Italie, l’Espagne, et a appeler au secours 1.400 millions de Chinois qui n’attendent qu’une chose : leur ouvrir tout grand les portes de la citadelle et de vos richesses que vous bradez allègrement.                                                                                                                                                                      Passez,  bonnes gens vos vacances dans les îles grecques, qui font face à ces belles côtes d’Asie mineure, et vous verrez arriver des hommes, des femmes et des enfants courageux qui ont fui, la misère, le totalitarisme, l’esclavage, visitez Lampedusa, Pantelleria, Malte,  lieux magiques au large de la Sicile où les fuyards sont maintenant plus nombreux que les touristes, continuez a bronzer entre Cadiz et Marbella et au passage extasiez vous sur le détroit si bien nommé de Gibraltar.                                                         Seriez vous à l’instar de vos gouvernants devenus complètement aveugles pour ne pas comprendre que maintenant outre une crise économique majeure vous avez à accepter et  à supporter un déferlement incalculable.                                                                         Vous êtes dans Troie assiégée et vous n’avez ni Priam, ni Hector pour sacrifier à l’honneur, mais des politocards qui naviguent a vue, éteignent des incendies successifs en laissant la fournaise s’embraser.

Pensez vous que les peuples au Nord de l’Afrique puissent aimer et respecter ceux qui les accueillent si mal et croyez vous qu’ils vous seront gré de les avoir débarrassés de leurs régimes pourris alors que peu de temps auparavant vos élites s’en accommodaient et/ou les protégeaient.                                                                                                                     Si vous espérez que la Tunisie, parce qu’elle a donné l’exemple en chassant il y a neuf mois l’autocrate pourri Ben Ali, va vous faire le plaisir de ratifier une constitution démocratique telle qu’on peut la rêver, sachez qu’elle donnera l’exemple en adoptant la première une constitution islamo conservatrice, avec un double langage, l’hypocritement modéré, pour ne pas inquiéter ceux qui mine de rien, rêvent de voir les libertés de croyance, de pensée, les droits des minorités religieuses, de ceux qui souhaitent vivre leur vie affective sans tabous et les acquis des femmes respectés, et le franchement extrémiste, celui de la base beaucoup plus virulente qui dénoncera la lâcheté des uns pour complaire aux laïcs et aux occidentaux.                                                                            Les mêmes causes produisant les mêmes effets, soyez assurés que les frères musulmans  en Egypte, seul parti organisé, financé et résolu se voit offrir une autoroute pour atteindre le pouvoir. Déjà une ambiance de pogrom a l’égard des chrétiens se développe, les autres minorités ont du souci a se faire, l’armée ne contrôlant pas la situation et les islamistes n’ayant en aucun cas abandonné leur revendication de la place de l’Islam, ce n’est pas les libéraux peu organisés ou compromis avec l’ancien régime de Moubarak qui pourront espérer tenir les rênes de ce qui fût le pays des Pharaons.             Mais plus grave encore la Libye de l’après Kadhafi  vous apportera les plus grandes désillusions.                                                                                                                           Ce n’est pas tout d’avoir renversé le tyran, l’Otan a non seulement armé les anciens rebelles, mais laissé filer dans le chaos des quantités d’armes entre des mains, disons le, mal intentionnées. Il ne fait aucun doute qu’après avoir joué les gros bras dans l’effondrement de ce régime ubuesque et honni, les dirigeants occidentaux montreront leur ventre mou en cautionnant benoitement une transition qui aboutira a la loi islamique.        Le philosophe de salon parisien, a l’ego surdimensionné, en mal de cameras et aux poses indécentes n’était certainement pas le meilleur représentant des pays engagés dans ce conflit, encore moins qualifié si vous espériez être écouté pour une future collabo-reconstruction.                                                                                                                   Déjà le Président du Comité National de Transition C.N.T. Moustapha Abdeljalil annonce la couleur  « en tant que pays islamique nous avons adopté la charia comme loi essentielle et toute loi qui violerait la charia est légalement nulle et non avenue ». Cela au moins a le mérite d’être clair.                                                                                                                 La France, grande puissance Méditerranéenne, fer de lance du renversement du tyran, donneuse de leçons en démocratie, pourvoyeuse d’enveloppes aux rois africains, de bakchichs aux Princes du golfe, d’armes a tous ces gentlemen laisse retentir la grande voix de son ministre des affaires étrangères qui ne trouve rien d’autre a dire que la vigilance sera de mise. C’est a pleurer !

Braves gens, bons européens, ne vous étonnez pas de voir arriver très vite des hommes, des femmes et des enfants qui préfèreront fuir des régimes où le bel espoir d’une transition démocratique s’est transformé a leurs yeux  en une affreuse déception quasi totalitaire.  En faisant semblant de croire que Islam qui signifie « allégeance  – soumission à Allah » pouvait  se conjuguer avec la démocratie « gouvernement du peuple par le peuple », les dirigeants des démocraties vous abusent et manifestent leur lâcheté.           Ils refusent d’admettre que la « soumission à Dieu » et l’idée même de démocratie sont intrinsèquement antinomiques. Est-ce à Dieu de régir la cité par la voie de ses prêtres, pasteurs, rabbins, mollahs, ayatollahs, muftis ou est-ce au peuple de gouverner sans aucune caution suprême ?           Cela fait plus de 200 ans que le peuple le plus intelligent de la terre y a apporté une réponse en détrônant et en exécutant un brave monarque, certainement éclairé mais qui s’accrochait a son droit divin et a une onction exceptionnelle.                                            En ce début du XXI° siècle, nous assistons a la mise en place insidieuse, sous couvert du nom de « Ennahda = Renaissance » d’un système que des générations ont rejeté,  et qui s’est effondré au XVIII° et au XIX° siècle.                                                                         Quelle régression !

Braves gens, bons européens, ne vous étonnez pas, on vous a endormis par de belles paroles, maintenant on vous anesthésie et pour être sûr du résultat on vous force a avaler des somnifères. Vos pays  en totale léthargie, les uns sous perfusion, les autres en coma artificiel se voient administrés au delà de toute précaution une purge que des Diafoirus ,  en passe d’être congédiés, n’hésitent pas a vous infliger.                                                      Vous en êtes arrivés au stade ultime de votre déchéance où n’ayant plus ni la force ni le courage de combattre les maux qui vous minent vous avez préféré  confier votre santé  a   des médicastres qui ne cherchent qu’a gagner du temps en attendant que d’autres charlatans  succèdent a vos chevets.                                                                                 Les potions concoctées à l’arraché par le couple improbable germano-gaulois auront du mal à revivifier les malades du pourtour Nord de la « Mare Nostrum », les médecins étant eux aussi en sursis.

« Nous autres, civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles. » (Paul Valéry- Variété I)

 

http://www.youtube.com/watch?v=rnInkrYrGiE&feature=player_embedded#

 

 

Wafa Sultan – Le Problème c’est l’islam

Ecoutez et transférez… la vidéo ne devrait pas rester longtemps
sur you tube !!! C’est ce qu’on appelle « en avoir » ! Quelle durée de vie
vous lui donnez ??
Elle doit avoir une bonne garde personnelle, sans quoi elle risque de ne
pas atteindre l’âge d’être grand-mère.
Merci Madame Wafa SULTAN. Voici le lien qui démontre qu’il y a des gens
courageux qui se moquent du politiquement correct. Regardez c’est édifiant: