LETTRE OUVERTE A NOS ELUS

Préambule de la Lettre ouverte à nos élus

Nous voulions informer sans déformer, alerter sans exagérer.
Plusieurs centaines d’heures de recherche et de synthèse, parfois de confrontation avec l’horreur et la barbarie, ont abouti à l’absolue nécessité de ne pas nous taire et de sonner le tocsin à toutes volées.f

Ne souriez pas et faites l’effort de lire avec attention la « Lettre ouverte à nos élus » et le « Manifeste-dossier » qui lui est associé, même si cela demande un peu de temps.

Ouvrez les liens, lisez, regardez, écoutez…ressentez…réfléchissez..

Nous vous laissons découvrir ce que la quasi totalité des médias français cachent ou aseptisent jusqu’à le rendre anecdotique : la France, l’Europe et tout l’occident judéo-chrétien souffrent d’un cancer dont les métastases sont insidieuses mais galopantes et à terme mortelles.

La déclaration de Bruxelles du 9 juillet 2012 (Conférence internationale pour la liberté d’expression et les droits de l’homme au Parlement Européen) montre qu’arrive enfin la prise de conscience du monde occidental . Elle proclame en outre son rejet de la « Déclaration du Caire des droits de l’homme en Islam ». La porte est donc largement ouverte pour que s’engage une vigoureuse réaction dans l’ensemble des pays de culture occidentale et tout particulièrement en France qui est le pays le plus profondément atteint .

Lien de la « Lettre ouverte à nos élus »
http://www.scribd.com/doc/104075442/LETTRE-OUVERTE-A-NOS-ELUS?secret_password=1viuc54ag1n6b77ei1x1

Lien de « Nous sommes en France » :
http://www.scribd.com/doc/104075229/Nous-Sommes-en-France?secret_password=1pa9cpmgubhnjwh37oad

Si vous avez tout de même encore envie de sourire, ne perdez pas de temps et pensez à réserver pour La Mecque!

Parallèle Franco- Hellénique.

La Grèce, en faillite, sous perfusion, ajoute a sa déliquescence économique, une crise politique.
Des élections anticipées ont donné il y a un mois le résultat qu’il fallait escompter : AUCUNE MAJORITE de gouvernement ; même avec la prime de 50 députés accordée au parti qui l’emporte dans les urnes. En effet le système électoral est le suivant, le parti arrivé en tête des suffrages obtient une prime de 50 députés sur les 300 députés du parlement, les 250 sièges restant sont répartis a la proportionnelle pour tout parti ayant obtenu plus de 3% des suffrages.
Même avec la prime, aucun des deux grands partis qui depuis 1981 ont alterné au pouvoir, a savoir la Nea Democratia (libéral) et le Pasok (socialiste) n’ont pu en ce mois de mai se coaliser. La crise politique est loin d’être résolue avec l’éclatement du paysage politique et l’effondrement du bipartisme. Un parti de gauche radicale, Syriza, avec a sa tête un jeune chef totalement inconnu, Alexis Tsipras, a dépassé le Pasok , et est devenu rien de moins que la deuxième force politique du pays elle en détient certainement son avenir.
Or Syriza, ce parti de gauche radicale, assimilable a un front de gauche français, sans les communistes a réussi un exploit, celui de faire fi du clientélisme des partis traditionnels ; en Grèce on vote généralement dans sa ville d’origine, de naissance, pas forcément dans celle ou l’on demeure, et cela crée des liens structurels avec le député que l’on envoie au parlement, cela explique pour partie ce fameux phénomène de favoritisme, de clientélisme, de renvoi d’ascenseur jusqu’à la corruption qui mine cette démocratie. La Nea Democratia et le Pasok qui respectivement ont gouverné en alternance 12 et 20 années en étaient les meilleurs illustrations.
Mais alors que va t’il se passer ? On en arrive a l’aberration suivante : Pour rester dans l’Europe, conserver la monnaie commune, on demande au peuple grec de voter pour ceux qui avec la complicité des autres gouvernements européens l’a mis DANS LA MERDE. Il serait cependant bon et sain de rappeler QUI sont ces responsables nottament ceux des années 2000 et 2001 qui vit l’entrée de la Grece dans l’Euro.
1er Ministre Grec : Monsieur Kostas SIMITIS du Pasok (parti socialiste)
Gouverneur de la banque Nationale Grecque : Monsieur Lukas Papademos (1er ministre sortant en 2012). Du Pasok (parti socialiste)
1er Ministre Français : Monsieur Lionel Jospin (parti socialiste)
Ministre des finances : Monsieur Dominique Strauss- Kahn (parti socialiste)
Monsieur Jacques Chirac Président de la République française disqualifié malgré lui par cette cohabitation.
Chancelier Allemand : Monsieur Gerhard Schröder du SPD (parti socialiste)
Ministre des Finances Allemand : Monsieur Hans Eichel du SPD (parti socialiste)

Au parlement Européen ou le parti socialiste prédomine deux textes sont votés pour entériner l’entrée de la Grèce dans la zone euro, alors que bon nombre des hommes politiques allemands et français savaient que la Grèce ne pouvait en aucune manière respecter les critères définis par le traité de Maastricht, qui plus est ils subodoraient même une falsification des comptes grecs, ce qui fut avéré.
Dans cette affaire nous assistons au mensonge d’état le plus éhonté qui devrait disqualifier tous ceux qui en furent ou les complices ou les instigateurs a commencer par tous ces Messieurs de l’Internationale Socialiste. En Grèce, on ne demande rien de moins que de reconduire des pasoks dilués avec des nea demokratia tous revirginalisés pour faire barrage a l’extrême gauche, dans un succédané de cohabitation a la française.
En France plus subtilement on s’apprête a remettre les rênes du pays a des néo socialistes incompétents et fourbes qui dans l’immédiat font patte de velours mais sauront vite en la matière montrer qu’a défaut d’être des gribouilles, ils sauront arriver au même niveau de malhonnêteté et de compromission que leurs prédécesseurs.

http://www.slate.fr/story/46035/

Djihad de Merah vu par le journal « The Australian »

ECRIT PAR GREG SHERIDAN, REDACTEUR INTERNATIONAL The Australian March 31, 2012 12:00AM


Considérons un moment le jeune djihadiste de 23 ans, Mohamed Merah. Français d’origine algérienne, il a exécuté trois soldats français, deux d’origine maghrébine, le troisième antillais au motif de venger les actions des militaires français en Afghanistan. Il a déclaré a une des victimes : « Tu as tué mes frères, je te tue ». Par la suite se rendant a une modeste école juive dans un quartier paisible de la classe moyenne en banlieue de Toulouse ou il tire sur un rabbin et ses deux jeunes fils, il se rue ensuite sur une fillette de huit ans qu’il attrape, tient par les cheveux tout en rechargeant son arme et exécute d’une balle dans la tête.
Tout cela filmé par ses soins.
Plus tard au cours du siège policier de 32 heures, qui finalement s’est terminé par la mort qu’il souhaitait, Merah déclarait a la police qu’il avait agi pour venger les enfants palestiniens tués par les Israéliens.
Que savons nous d’autre sur Merah ? Nous savons qu’il s’est rendu en Afghanistan en 2010 et en diverses autres pays du Moyen-Orient. L’an dernier, il a passé deux mois au Pakistan et affirme a la police avoir été entrainé par Al-Qaïda au Waziristan,sanctuaire tribal pour les terroristes djihadistes internationaux. Il affirme aussi qu’ Al-Qaida lui a remis de l’argent.
Quoi d’autre, son beau-père a été emprisonné en Syrie pour y avoir dirigé une officine d’Al-Qaida, et condamné a Toulouse pour avoir recruté des combattants qui rejoignaient Al-Qaida en Irak. Le frère de Merah, lui est accusé de complicité dans les meurtres et affirme combien il est fier de son frère.
L’interprétation de la gauche libérale est de dire que si les actes de Merah sont méprisables, il est en réalité une victime qui a été marginalisée en France par son « background ».
L’interprétation la plus célèbre et importante provient de Tariq Ramadan, professeur d’études islamiques à l’Université d’Oxford, souvent salué comme une sorte d’islamiste modéré.
Ce dernier n’a pas soutenu ou justifié les meurtres de Merad, mais il écrit : « l’histoire de Mohamed Merad oblige la France a se regarder dans un miroir, il finit sans réelle conviction comme djihadiste apres avoir été un citoyen privé de réelle dignité, un adolescent qui a trop vite grandi, chômeur en perdition, au cœur tendre mais dérangé et incohérent ».
Tariq Ramadan écrivait également : « Sa pensée politique est celle d’un jeune homme ni imprégné par les valeurs de l’islam ni poussé au racisme et a l’antisémitisme. »
A l’opposé de cette interprétation, celle du journal le Figaro : « le terroriste a voulu manifester sa haine pour la France en ciblant l’armée et l’école, il a été soutenu par sa famille et probablement aussi par un réseau. Ce monstre est la création d’une contre-culture des banlieues qui s’est aliénée notre pays sur des bases légales.
Il est trop facile d’avaler une fois de plus l’éternel sermon des sociologues ou des démographes qui s’ils admettent au global cet isolement, sont trop heureux de rendre uniquement l’état responsable de cette situation.
Les difficultés sociales ne justifient pas l’amertume ressentie par cette contre-culture et sa lutte pour la domination….La France terrorisée est assise au sommet d’un volcan. »
La grande différence entre ces deux interprétations c’est que celle du journal Le Figaro est compatible avec les faits, celle de Tariq Ramadan relève purement de la fantaisie.
En quoi les meurtres de Merah diffèrent de ceux d’Anders Breivik en Norvège ou de ceux du sergent américain en afghanistan ?
Dans la mesure ou Breivik est cohérent dans son extrémisme de droite, il ressemble a Merah. Très peu de ces officines d’extrême droite parviennent a produire des terroristes compétents et leurs bases de soutien sont minuscules. Le sergent américain, lui sera jugé en due forme, tout montre que l’institution militaire américaine condamne les actes commis par un des siens, la famille de Breivik l’a renié, la famille de l’américain va certainement faire de même
Les actes de Merah sont de toute autre nature. Bien que beaucoup plus meurtriers qu’a l’ordinaire, ils sont le résultat d’une énorme vague de violence antisémite dont la quasi totalité provient de la communauté musulmane de France et qui s’est répandue dans le pays durant les quinze dernières années. Diaboliser Israel d’une manière insensée en fait partie.
Evidemment, la grande majorité des six millions et quelque de musulmans de France ne se livrent pas a la violence antisémite. La grande majorité des musulmans dans les sociétés occidentales sont respectueux de la loi, mais la minorité qui fait sienne l’interprétation djihadiste est fâcheusement importante.
Ceci est du parce que beaucoup si ce n’est la plupart des interprétations traditionnelles de l’Islam contenues dans leur cosmologie présentent une vision de l’Occident essentiellement négative, sinon hostile.
Les services de sécurité européens estiment que le « djihad sans leader » est une menace nouvelle et croissante. Les forces de sécurité occidentales ont eu tellement de succès dans la traque, l’arrestation des comploteurs d’Al-Qaïda, que le mouvement djihadiste mondial a du s’adapter et mettre l’accent sur une formation rapide de recrues issues des sociétés occidentales en les réexpédiant pour agir de leur propre chef et non en cellules d’endoctrinement.
C’est un handicap pour les forces de police occidentales.
Qu’auraient dit les défenseurs des libertés civiles si la police avait tenté de prendre toute mesure préventive a l’égard de Merah avant qu’il ne commette ses meurtres sur la base de ses fréquentations ou de l’utilisation d’internet ? C’est impossible.
Rien ne fait penser que Merah fut dérangé ou particulièrement isolé. Il a voyagé facilement au Moyen-Orient, il avait une relation étroite avec sa famille. Il est plus que probable, comme c’est le cas avec la grande majorité des meurtriers djihadistes qu’il ait eu un engagement rationnel dans la mouvance de l’idéologie djihadiste islamiste.
La France a en Europe la plus importante population musulmane. Nombreux sont ceux qui sont arrivés en France en tant que demandeurs d’asile. Partout en Europe, les frères musulmans y ont trouvé un asile contre les persécutions issues des pays d’Afrique du Nord * puis mettant en place ces organisations en Europe.
L’échec des populations du nord de l’Afrique a s’intégrer dans l’Europe est comparable a la situation de nombreux pakistanais au Royaume Uni, et l’on ne peut blâmer principalement la société d’accueil. Chinois, Indiens et autres immigrants s’intègrent avec succès.
Ce qui est clair, c’est qu’en Europe il ya eu une vaste immigration musulmane non réglementée, sous le pretexte de demande d’asile et qui est un échec catastrophique.
Le Président français, Nicolas Sarkozy, n’a qu’a peine reconnu le lien évident entre immigration et criminalité.
En revanche, en Australie, l’immigration a été très réussie, principalement pour avoir été faite sur des bases légales et ordonnées.
Depuis que le parti travailliste a abroger la « Pacific Solution »** de John Howard, presque 16 000 personnes sont rentrées en Australie sur des bateaux illégaux, la majorité d’entre eux musulmans issus de pays a fortes traditions de l’extrémisme islamique.
Certains sont accusés en Australie d’infractions relatives au terrorisme et sont venus sous couvert d’un statut de réfugié et de programme humanitaire.
Le désir du public australien de stopper cet afflux est tout a fait rationnel et sensé et nullement raciste.
Si par le regroupement familial, chacun de ces 16000 émigrants font venir 3 autres personnes, c’est plus de 65 000 personnes non choisies par notre programme d’immigration qui afflueront.
Bien qu’il y ait eu une baisse marginale de ce flux l’année dernière, plus l’accès sera aisé, plus ils seront nombreux.
Le phénomène des demandeurs d’asile en Europe a été un lamentable échec qui a suscité une nouvelle souche sauvage de l’antisémitisme, un comportement anti-social, l’aliénation et le terrorisme dans ce continent.
Le problème est beaucoup plus faible en Australie, mais c’est de la folie pour nous de répéter l’erreur historique de l’Europe.

Greg SHERIDAN
Foreign Editor
The Australian : 31 avril 2012
Traduction : Tirésias

• Entendons : Egypte-Lybie-Tunisie-Maroc-Algérie : note du traducteur.
** Une politique nommée Pacific Solution a permis de conclure des accords avec les gouvernements de républiques appauvries du Pacifique, l’île de Nauru et la Papouasie Nouvelle-Guinée. En échange de rétributions financières, des centres de détention ont été ouverts sur leur territoire de telle sorte que les bateaux approchant le continent australien ne puissent pas atteindre ses côtes et soient systématiquement détournés sur d’autres îles.

Le Bon Sens A Portée De Bulletin.

Il est tout de même étonnant de voir que la candidate du Front National est stigmatisée en toutes occasions, réduite a des procès d’intention permanents, a une suspicion et une caricature si loin de la réalité.
Nombreux sont ceux qui auraient souhaité la voir se frotter les mains parce que « le français » Mohamed Merah, (son nom sera évidemment béni par les Islamistes qui nous environnent et qui se chargeront de le faire et de le faire savoir), est d’origine algérienne, elle a fait preuve d’une retenue, d’une intelligence et d’une clairvoyance que nous souhaiterions a toute la classe politique.
C’est une grosse claque pour les si bien pensants de la goche parisienne cette goche caviar qui tient la presse et envahit les écrans, qui a longueur d’année nous instille sa façon de voir, qui se fait un plaisir de désinformer et de culpabiliser un pays entier qui n’en demande certes pas tant, et qui fait semblant de découvrir que la terreur islamiste est a nos portes, les mêmes causes, immigration non contrôlée, perte d’identité, refus de l’autorité de l’état, de l’école etc… produisent les mêmes effets, la déconsidération de toute une génération de politiciens, de leurs relais et de leurs discours. La sécurité et la lutte contre le terrorisme islamique que l’on souhaitait a tout niveau occulter reviennent en force au devant de la scène française.
On devrait s’amuser rétrospectivement a relire les titres de certains journaux, ceux qui sont censés porter la bonne parole socialiste, du moins les plus connus, Libération, et Le Monde faisons grâce des autres quotidiens et hebdomadaires.
Libération : Contre le tueur et contre la montre : Parasitée par les interventions de Claude Guéant, l’enquête sur les meurtres de Toulouse menée par 200 officiers de police judiciaire épluche de très maigres indices. (le 20 mars).
Toujours dans Libération du même 20 mars :
Tueur de Toulouse :Il est animé par la «haine et entraîné au ti
Sans connaître le mobile exact de ce «nettoyeur» (terme militaire, note de Tirésias), les policiers privilégient désormais la piste de «l’extrême droite» ou «de l’islamisme violent». Selon un commissaire, le profil de cet homme, «sa maîtrise des armes, son sang-froid exceptionnel, son habileté à piloter une moto et son côté anti-Arabes, anti-Noirs et anti-Juifs» oriente les recherches vers «un militaire», ancien ou en service, «ou un paramilitaire, un fondu d’un groupuscule néonazi entraîné au tir». Remarquez comme la description est insidieuse…..(note de Tirésias).
Encore mieux dans Le Monde qui sous son couvert de sérieux prend a témoin la presse mondiale :
Le drame de Toulouse interpelle la presse mondiale, et rebelote pour la piste néo-nazie (note de Tirésias).
LA PISTE NÉONAZIE :Le Monde- 20 mars.
Le caractère antisémite de l’attaque de Toulouse est particulièrement souligné dans la presse européenne. Le journal allemand Die Welt se demande s’il s’agit d’ “un événement français » ou européen. « Personne ne doit croire que l’Allemagne est immunisée contre de tels crimes », prévient aussi le journal.
De son côté, Javier Valenzuela s’exerce à l’art de la comparaison sur son blog »Crónica negra », hébergé par le quotidien espagnol El País : « Si la motivation raciste du serial killer (…) se confirme, [la France] s’ajoutera à la liste des pays qui ont, ces derniers temps, souffert dans leur chair de la violence antisémite, islamophobe et xénophobe en Europe… » Et de citer la tuerie d’Anders Behring Breivik en Norvège, la découverte en Allemagne des assassins néonazis d’immigrants turcs à la mi-novembre, ou encore, en Italie, le meurtre de deux vendeurs ambulants sénégalais par un militant d’extrême droite en décembre.
Voila c’est dit, la caution de la presse étrangère autorise Le Monde a faire croire en un raccourci insinuateur que ces actes antisémites, islamophobes et xénophobes ne viennent que de néo-nationaux-socialistes (nazis), sans pour autant envisager que la peste verte ralliée a son croissant remplace désormais la croix gammée. Les exemples sont choisis avec soin néo-nazis allemands, norvégiens et italiens et pour faire bonne mesure, maintenant les français.

Cela en est écœurant,ces mensonges, ces a peu près et toutes ces élucubrations qui sont ensuite relayées par les copains des télévisions et des radios infestées par la même bien-pensance par la même mauvaise foi, parce qu’ils se partagent les émissions, les postes, les passe-droits et les coucheries sont maintenant de trop. Un seul mot d’ordre, ne dites que ce qu’il faut dire, ne dévoilez que ce qui est acceptable, la marmite est prête a exploser, couvrez la .

A t’on lu dans les quotidiens français ce que Merah a filmé durant ses meurtres ? Non, mais les journaux anglo-saxons donnent les détails, et c’est ignoble.
A t’on vraiment entendu les voix des imams des mosquées présentes sur le territoire français pour condamner sans ambiguïté ces actes odieux, perpétrés, il faut le dire, par quelqu’un qui se réclame d’une religion a laquelle on donne pignon sur rue.
Le silence de S.O.S. racisme, MM Harlem Désir et Sopo sont pourtant habitués des plateaux, est assourdissant.
Non et pire, a l’ignoble s’ajoute l’abject, on lui trouve des excuses, il était « très gentil, sans problèmes , etc… bla bla bla » encore mieux une professeur d’une école de Rouen ose demander une minute de silence a ses élèves en mémoire du monstre, son exemple sera suivi, l’éducation nationale baisse toujours les bras après avoir fait de grands moulinets .
Nul besoin d’être devin pour affirmer que bientôt, il y aura une marche du souvenir pour Mohamed Merah et un comité de soutien au frère en garde a vue. Attendons nous a davantage, puisque la famille veut porter plainte contre la France.

Mais finalement ce qu’il ya peut être de salutaire dans ce drame, c’est de montrer que la France est maintenant tombée si bas qu’elle peut soit ne plus se relever et dans ce cas faisons confiance allah gauche, allah langue de bois, a leurs relais médiatiques, mais ils le paieront, tous, un jour ou l’autre très cher, malheureusement nous tous avec eux.
L’autre option est celle d’un sursaut, un grand pays ne peut accepter d’aller sciemment dans le mur, Nicolas Sarkozy a t’il mesuré la responsabilité qui lui incombe ? N’ayant pas le couperet d’une nouvelle élection, il peut enfin être en mesure d’appliquer des réformes drastiques pour la survie de notre pays, ce que son mollasson de prédécesseur n’a jamais eu le courage d’effectuer tant il a diabolisé jusque dans son propre camp celles et ceux qui auraient été prêts a les mettre en place : « Je croyais qu’il était (Chirac) du marbre dont on fait les statues. En réalité il est de la faïence dont on fait les bidets. » Marie-France Garaud dixit.

Nous essaierons de répondre a ces questions avec l’aide de vos commentaires,mais en attendant nous vous invitons a regarder cette video sans préjugés, sans les œillères et le parti-pris systématique de censure, de dénigrement de ceux qui tentent dans notre démocratie de caricaturer cette analyse et cette voix.